Comment choisir ses oreillers ?

Quels critères privilégier pour choisir son oreiller ?
Quels critères privilégier pour choisir son oreiller ?
Au même titre que le matelas ou les draps, les oreillers contribuent à améliorer la qualité du sommeil. Entre les formes, le garnissage ou la fermeté, il est facile de se perdre et de ne savoir quels oreillers choisir. Voici quelques critères à privilégier pour trouver des modèles confortables qui faciliteront votre endormissement et préserveront votre colonne vertébrale


La position, un critère de choix incontournable

Pour choisir votre oreiller, vous devez tenir compte de la façon dont vous dormez. Si vous avez tendance à dormir sur le côté, sélectionnez un oreiller médium dont l’épaisseur dépasse 9 cm et qui permet de respecter l’alignement de votre colonne vertébrale. Dans le cas où vous avez l’habitude de dormir sur le ventre, il est conseillé d’opter pour un oreiller moelleux. Si vous faites partie des personnes qui préfèrent dormir sur le dos, vous pouvez miser sur un oreiller ferme qui va éviter de vous casser la nuque durant votre sommeil.

Le garnissage

Pour avoir un sommeil réparateur, le choix du garnissage de votre oreiller est primordial. Le garnissage naturel vous donne un gonflant remarquable. Généralement, les fabricants utilisent du duvet auquel ils ajoutent des plumettes. Le premier apporte le moelleux à votre oreiller tandis que le second contribue à sa fermeté. Il est en outre très léger et sain. Si vous êtes exigeant sur le confort, l’idéal est de privilégier le garnissage synthétique qui sert de matière première dans les oreillers à mémoire de forme. Vous pouvez également choisir un garnissage mixte comme le latex qui offre un confort optimal tout en étant hygiénique et sain.

La fermeté de l'oreiller

La plupart du temps, on a tendance à confondre fermeté et épaisseur de l’oreiller. Un oreiller plat n’est pas nécessairement ferme et un oreiller gonflé n’est pas toujours souple. C’est en fait la garniture qui contribue à la fermeté de votre oreiller. La mousse à mémoire de forme est par conséquent moins souple que le latex. Et au fil du temps, les duvets et les plumes vont devenir fermes alors qu’ils étaient souples au départ, du fait d’un effet de tassement. Le choix dépendra de ce fait de votre plus ou moins grande exigence de confort. Pour obtenir un bon soutien cervical, les spécialistes recommandent d’opter pour des modèles synthétiques ou des modèles en mousse qui présentent l’avantage d’être à la fois compacts et fermes.

La durée de vie d'un oreiller

Afin que votre oreiller remplisse correctement son rôle de soutien de votre colonne vertébrale pendant votre sommeil, vous devez le changer régulièrement. Sa durée de vie est de 2 ans en moyenne. Cependant, les modèles garnis de plumes ou de duvet doivent être remplacés plus rapidement que leurs homologues synthétiques parce qu’ils ont tendance à se tasser à force d’être utilisés. Leur souplesse disparaît peu à peu. 

L'entretien de votre oreiller

Si vous utilisez des oreillers naturels, vous pouvez les laver à la machine. Les modèles avec garnissage synthétique autorisent un lavage fréquent à une haute température assorti d’un séchage rapide.