Comment choisir son parfum

Conseils pour choisir son parfum
Conseils pour choisir son parfum
Floral, boisé, oriental, hespéridé, fougère, chypré et cuir, voilà les sept grandes familles olfactives des parfums qui se trouvent sur le marché, qui sont elles-mêmes divisées en sous-familles… Bref, il existe une multitude de fragrances. Du coup, comment, dans ce fouillis de possibilités, est-il possible de sélectionner le parfum qui vous ira le mieux ?


Sélectionner un parfum

Premier conseil : prenez votre temps. Le choix du parfum que vous allez porter n’est pas à prendre à la légère : il s’agit de la première impression que vous donnerez, avant même d’avoir adressé la parole à votre interlocuteur. Il se peut même qu’il vous sente avant de vous voir.

Il faut savoir qu’un parfum est conçu de manière à dégager différentes notes olfactives au fil des heures. Donc, méfiez-vous si vous portez un nouveau parfum, acheté la veille à la va vite, à un rendez-vous d’affaire par exemple… Au bout de deux ou trois heures, il est possible que vous dégagiez un parfum tout à fait différent de celui que vous avez senti la veille, et ça peut facilement virer à la catastrophe olfactive.

En somme, pour savoir réellement si un parfum vous plaît et vous va, il ne suffit pas de le sentir (comme on le fait tous) sur une bandelette de papier ou de le tester sur votre poignet avant de l’acheter. Commencez par parfumer un ruban de tissu ou de papier en faisant attention à vaporiser à une distance de 20 cm (sinon vous ne sentirez que l’alcool).

Si le parfum vous plaît, vous pouvez vaporiser vos poignets, mais attention, ne les frottez pas entre eux, vous risquez de dénaturer le parfum. Passez ensuite la journée avec pour suivre la réaction du parfum au contact de votre peau et son évolution olfactive.

Un, deux, trois parfums ?

Certains préfèrent n’avoir qu’un seul parfum pour maintenir une sorte d’identité olfactive, une signature. D’autres en collectionnent quarante et changent au fil des jours, selon les évènements, l’humeur ou les saisons. D’autres encore créent des combinaisons de sorte à dégager un parfum unique tout en se fondant dans la masse.

Honnêtement, il n’y a pas de règle absolue à ce sujet. Faites-vous plaisir et suivez votre instinct. Si vous voulez dégager du dynamisme et de la fraîcheur durant la journée, vous pouvez opter pour une essence florale comme Flower In The Air de Kenzo pour les femmes et Dior Homme de Dior pour les hommes. Si vous voulez quelque chose de différent le soir, de plus subtil et plus profond, choisissez un oriental comme Coco Chanel de Chanel pour les femmes et Allure Homme Sport Eau Extrême de Dior pour les hommes.

Eau de Cologne, eau de toilette, eau de parfum, extrait… ? Pardon ?

Une fois le choix fait, le rayon nous propose deux, trois, voire quatre flacons différents portant le même nom. Lequel choisir ? Quelles sont les différences ?

En réalité, c’est tout simple : la teneur en extrait est plus ou moins forte selon les types de parfum. Donc :

  • il y a un taux entre 3 et 5 % d’extrait dans l’eau de Cologne ;
  • entre 8 et 10 % dans l’eau de toilette ;
  • entre 12 et 18 % dans l’eau de parfum ;
  • et jusqu’à 20 à 30 % dans l’extrait.

Il vous suffit donc de choisir votre parfum selon l’intensité que vous préférez. Evidemment, plus la teneur en extrait est forte, meilleure sera la tenue du parfum.

La gestuelle varie également selon le choix. Vous ne pouvez pas juste vous parfumer comme bon vous semble, au risque de cocotter.

  • pour l’eau de Cologne, vous pouvez y aller sans retenue : vous pouvez presque prendre un bain dans votre flacon !
  • pour l’eau de toilette, prenez soin de vous parfumer en V, en allant d’une épaule à une autre.
  • avec l’eau de parfum, vaporisez un nuage et traversez-le pour être délicatement parfumée et ne pas agresser votre entourage avec une odeur étouffante.
  • enfin, pour l’extrait, quelques gouttes aux endroits stratégiques suffisent (poignets, cou, intérieur des genoux, arrière des oreilles…).