Comment se constituer un ensemble home cinéma

Constituer son propre home cinéma
Constituer son propre home cinéma
Il n'est plus nécessaire d'aller au cinéma pour apprécier les effets sonores d'un film. Pour avoir les mêmes sensations chez soi, il faut juste savoir s'équiper des bons appareils.


Les écrans plats

Successeurs des gros téléviseurs à tube cathodique, ces écrans LCD. Ce sigle signifie Liquid Cristal Display (afficheur à cristaux liquides) sont fins (5 cm environ d'épaisseur) et affichent une diagonale d'image pouvant atteindre plus de 100 cm, ils permettent de bénéficier d'une bonne qualité d'image. Mais ils sont plus fragiles que les tubes cathodiques.

Le vidéoprojecteur : une salle de cinéma chez soi

Si vous avez un grand salon ou une pièce « spécial Home-cinema », vous pouvez choisir un vidéoprojecteur. Il existe plusieurs modèles.
Le vidéoprojecteur LCD est le plus répandu. Ses principaux avantages : il est compact et léger, facile à utiliser, offre une bonne luminosité et son prix est abordable (premiers prix autour de 450 €).

Il y a aussi le vidéoprojecteur tri-LCD. Il offre un bon rapport qualité/prix. Par rapport au LCD, il permet notamment d'avoir une définition de 1920 x 1080 pixels (Full HD).
Les couleurs offertes par ce vidéoprojecteur sont riches. Il n'a donc pas besoin d'une obscurité complète de la pièce.

Il y a aussi le vidéo projecteur DLP (« Digital Light Processing »). Cette technologie permet d'obtenir une image bénéficiant d'une très bonne luminosité et d'un excellent contraste. Autre écueil surmonté : « l'effet arc-en-ciel ». Certaines personnes sont sensibles à l'alternance de couleurs, particulièrement sur les objets en mouvement. La nouvelle génération DLP ne génère plus ces phénomènes.

Les écrans pour vidéoprojecteur

Comme pour les diapositives, une toile de vidéo-projection est généralement constituée d'une feuille de plastique souple spécifique ou d'un tissu spécial. Il en existe différents types mais pour un usage grand public il faut prendre des toiles à gain.
Une autre solution consiste à utiliser comme surface de projection un mur de préalablement peint avec de la peinture home cinéma (66,5 euros chez Leroy Merlin pour une surface de 8 à 9 m2). Dans tous les cas, il faudra veiller que le traitement garantisse un blanc mat absolu.

Le lecteur DVD

Les plus répandus sont les lecteurs de salon, répartis en différentes gammes. La plus connue est celle qui permet de lire uniquement des DVD classiques. La seconde famille est apparue plus récemment puisqu'elle permet de lire des DVD Haute Définition. Il s'agit de lecteurs Blu Ray qui lisent à la fois des DVD, mais aussi des films enregistrés au format Blu Ray. Pour de nombreux cinéphiles, la qualité d'un film en Blu ray justifie l'écart de prix par rapport à la version DVD.

Parmi les lecteurs de salon, il y a une gamme très pratique : les combinés. Ils regroupent deux (voire trois) appareils en un. Les premiers modèles regroupaient un lecteur DVD et un téléviseur ou un magnétoscope. Aujourd'hui, il s'agit d'appareils faisant office de lecteur-graveur de DVD (et de DivX), de tuner TNT et de disque dur. Les premiers prix commencent à 300 € environ. Ils remplacent ainsi le magnétoscope.

L'amplificateur : le centre de votre home cinéma

Pour bénéficier d'une ambiance sonore proche de celle d'une salle de cinéma, il faut obligatoirement avoir un amplificateur et des enceintes spéciales.

L'amplificateur home cinéma gère la partie audio d'un film en répartissant les sons entre les enceintes.

Les différentes enceintes Home Cinéma

Il existe plusieurs types d'enceintes à choisir selon son budget, ses exigences cinématographiques et la configuration de la pièce.

Une barre de son :
Les barres de son sont un nouveau type d'enceinte que l'on place généralement devant ou sous son écran. Les plus sophistiquées incluent des technologies recréant des effets surround. Les prix s'échelonnent de 300 à 400 euros pour les premiers prix à plus de 1 000 euros pour les modèles les plus avancés.

Les enceintes 2.1
Le « .1 » indique que les enceintes principales sont accompagnées d'un caisson de basse (ou de grave), indispensable à la restitution des basses. Ce caisson de basse trouvera toute sa justification dans les films d'action. Dans un système 2.1, l'ensemble des sons (hors les basses) est diffusé par les deux enceintes principales généralement situées à droite et à gauche de votre écran.

Les enceintes 5.1
Plus complet que le système 2.1, le système 5.1 vous permet de disposer de deux enceintes dites arrières que vous placez (idéalement) derrière vous, et d'une enceinte centrale.
La centrale est placée face à vous et près de l'écran plat par exemple. Elle diffuse 100% des dialogues et une partie des effets sonores. Le deuxième regroupe les enceintes « principales ». Elles sont placées face à vous, à droite et à gauche de l'enceinte centrale. Leur rôle consiste à diffuser les deux tiers de la musique et les bruitages. La troisième catégorie regroupe les deux enceintes dites « surround ». Placées derrière vous ou sur les côtés de votre canapé, elles restituent les bruitages et les effets d'ambiance.