Comment devenir contrôleur de gestion

Contrôleur de gestion
Contrôleur de gestion
Prévision, contrôle, recherche de solutions en cas de dérapage… Le contrôleur de gestion est chargé de missions essentielles au bon fonctionnement et au développement des entreprises. Il est le garant de leur bonne santé économique.


Rôle du contrôleur de gestion

Budgets prévisionnels
Le contrôleur de gestion élabore des prévisions de budget avec les responsables de chacun des départements de son entreprise. Il participe au choix des objectifs et élabore un projet de plan pour l’entreprise.
Il précise les objectifs à atteindre et les moyens à mettre en œuvre pour y parvenir.
Il étudie les prix de revient, les coûts de production, la rentabilité des investissements, produits ou marchés sur lesquels opère son entreprise.

Tâches précises
Le contrôleur de gestion effectue des missions bien définies. Il doit mettre en place et assurer le suivi du système d’information de gestion de l’entreprise. Il met au point des procédures de collecte d’information. Il gère les remontées d’information financière vers le siège.
Il contrôle à court, moyen et long terme les résultats de l’entreprise. Il prévoit les budgets.
Il conseille les responsables de chaque département de l’entreprise dans le domaine de la gestion.

Expertise
Le contrôleur de gestion ne se substitue pas au décideur : il doit se limiter à son domaine d’expertise et proposer des solutions, qui seront acceptées ou non par la direction. Il doit rester objectif et être garant d’une certaine transparence.
Le contrôleur de gestion ne donne pas son avis sur ce qui a été réalisé par le passé, mais se projette dans l’avenir. Il doit être à même de traduire en chiffres ce que vont coûter et rapporter les projets en cours.

Conditions de travail du contrôleur de gestion

Tous les secteurs
Le contrôleur de gestion assure ses fonctions dans tous les secteurs : industrie, distribution, services…
Toutes les entreprises ont besoin, quelle que soit leur taille, d’un contrôleur de gestion. Dans les PME, cette fonction est souvent associée aux finances et à la comptabilité.
Dans les grandes entreprises, il peut y avoir un contrôleur de gestion général et des contrôleurs de gestion par filiale régionale.

Métier sédentaire
Le contrôleur de gestion travaille à son bureau, sur ordinateur. Dans les grandes entreprises, il assiste à des réunions et a des rendez-vous réguliers avec les différents chefs de services.

Combien gagne un contrôleur de gestion ?

Un contrôleur de gestion débutant gagne environ 2 300 € bruts mensuels.

Comment devenir contrôleur de gestion ?

Bac + 5 indispensable
Pour être contrôleur de gestion, il faut avoir suivi un cursus à bac + 5 dans une grande école de commerce (ISEG, HEC, ISC, ESSEC…) ou dans un IEP. Un master professionnel de Sciences économiques et de gestion ou Contrôle de gestion est aussi apprécié des recruteurs.

Etudes de comptabilité
Le diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (DSCG) niveau bac + 5 et le Diplôme d’expertise comptable (DEC) niveau bac + 8 sont aussi appréciés des recruteurs au poste de contrôleur de gestion. Les formations généralistes en gestion ou économie complétées par une formation en comptabilité sont aussi bien adaptées.

Quelles sont les qualités nécessaires pour devenir contrôleur de gestion ?

Des connaissances spécifiques
Le contrôleur de gestion doit parler couramment anglais. Il est généralement demandé qu’il connaisse le reporting anglo-saxon.

Rigoureux et diplomate
Le contrôleur de gestion doit être rigoureux, méthodique, organisé et doté d’un bon sens critique. Il doit savoir obtenir les informations avec diplomatie des directeurs de chaque département. Il ne doit pas chercher à jouer les gendarmes, mais à faire respecter la ligne définie par la direction.

Contenu mis à jour le 12/07/2012