Comment devenir formateur

Connaître le métier de formateur
Connaître le métier de formateur
Présent en entreprise ou dans un organisme de formation, le formateur transmet des savoirs ou un savoir-faire à des adultes. Il est donc un acteur majeur de la formation continue.


Rôle du formateur

Enseigner à des adultes
Responsable des programmes pédagogiques, le formateur transmet ses connaissances et son savoir-faire. Pour cela, il anime des stages destinés aux adultes. On l’appelle également "animateur de formation", "moniteur" ou encore "instructeur".
Ces formations permettent aussi bien aux salariés de se tenir à jour par rapport aux évolutions du métier, qu’aux demandeurs d’emploi d’être compétitifs sur le marché.
Le formateur évalue les parcours individuels et en assure le suivi. Il établit enfin les bilans et rapports de stages.

Préparer le contenu pédagogique
Le formateur peut aussi participer à l’élaboration des programmes de formation et aux orientations définies par l’établissement.
Le formateur est relativement autonome. Néanmoins, la concertation avec les formateurs et décideurs de l’organisme permet de garantir une cohérence pédagogique.

A noter : l’activité exige une grande disponibilité et des déplacements parfois fréquents, mais le plus souvent dans le cadre d’horaires réguliers.

Comment devenir formateur ?

Bac +3 minimum
Les conditions d’accès varient en fonction de la discipline et de l’établissement. Les employeurs exigent généralement un niveau Bac +3 à Bac +5 dans les disciplines ciblées.
Autre filière : une licence professionnelle ou un master, spécialisé dans les métiers de la formation.

Expérience professionnelle
Les expériences ou les formations spécifiques à la pédagogie et à l’animation sont des atouts complémentaires.

A noter : dans le secteur public, des concours donnent accès au métier de formateur. Les conditions de recrutement varient selon le type de concours et le niveau de formation.

Combien gagne un formateur ?

Comptez environ 1 800 € bruts en tout début de carrière, et jusqu’à plus de 3 000 € pour un formateur confirmé.

A noter : les formateurs exerçant en libéral se font payer en honoraires. Ils peuvent gagner entre 500 et 700 € bruts par jour. Le temps de prospection et de préparation des cours n’est pas pris en compte dans la rémunération.

Qualités nécessaires pour devenir formateur

Un excellent relationnel, de l’autonomie et un sens de la pédagogie sont indispensables.

Autre prérequis : savoir s’adapter à des publics très divers.

Contenu mis à jour le 12/07/2012