Comment devenir gérant de restauration collective

Gérant de restauration collective
Gérant de restauration collective
Le gérant de restauration collective a plusieurs casquettes : cuisinier le matin, superviseur de la préparation des repas du midi, gestionnaire l’après-midi… Il gère les stocks, passe des commandes et supervise le personnel.


Rôle du gérant de restauration collective

Chef de cuisine
Le gérant de restauration collective supervise la préparation des menus. Il contrôle le respect des normes d’hygiène et s’assure que le service est correctement effectué en salle.

Elaboration des menus
En collaboration avec un diététicien ou un nutritionniste, le gérant de restauration collective élabore les menus de la semaine. Il propose des menus variés et équilibrés, adaptés à sa clientèle.

Gestionnaire
Le gérant de restauration collective gère les approvisionnements, commande les marchandises et s'occupe de la comptabilité. Tous les ans, il élabore un budget qu’il soumet à sa direction pour l’année suivante.

Conditions de travail du gérant de restauration collective

Des lieux variés
Le gérant de restauration collective peut travailler dans différents établissements : entreprise, école, hôpital, maison de retraite, caserne… Il peut servir des centaines, voire des milliers de repas par jour.

Peu de contraintes
Comparé aux métiers de la restauration traditionnelle, le métier de gérant de restauration collective est soumis à beaucoup moins de contraintes horaires. C’est un métier qui s’exerce principalement aux heures de bureau, avec parfois des permanences le week-end.

Combien gagne un gérant de restauration collective ?

Un gérant de restauration collective débutant gagne entre 1 400 et 1 500 € bruts mensuels.

Quelle formation pour devenir gérant de restauration collective ?

CAP, BEP ou bac minimum
Si le gérant de restauration collective travaille dans une petite structure, les diplômes suivants peuvent suffire :

  • CAP Cuisine ;
  • BEP Métiers de la restauration et de l’hôtellerie ;
  • Bac pro Cuisine ;
  • Bac techno Hôtellerie.


Bac +2 et bac +3
Pour les restaurants collectifs de grande taille, le BTS est apprécié des recruteurs :

  • BTS Hôtellerie-restauration, option mercatique et gestion hôtelière ;
  • BTS Hôtellerie-restauration, option art culinaire, art de la table et du service.

Les licences pro constituent cependant la formation idéale :

  • licence pro Hôtellerie et tourisme, spécialité ingénierie et management dans les métiers de la restauration commerciale et collective ;
  • licence pro Nouvelles activités dans le domaine du tourisme et de la restauration, option restauration collective ;
  • licence pro Management des entreprises de l’hôtellerie et de la restauration.

Qualités nécessaires pour devenir gérant de restauration collective

Meneur d’hommes
Le gérant de restauration collective doit être dynamique et avoir des qualités naturelles de meneur d’hommes. Il doit savoir animer une équipe et avoir une autorité naturelle.

Excellent gestionnaire
Le gérant de restauration collective anticipe les commandes. Il est bon gestionnaire et sait équilibrer son budget.

Force de proposition
Le gérant de restauration collective, pour attirer la clientèle, propose des animations, des repas à thèmes… Il doit être capable d’anticiper les goûts de sa clientèle.

Contenu mis à jour le 12/07/2012