Comment devenir ingénieur du son

Ingénieur du son
Ingénieur du son
Musicien dans l’âme, l’ingénieur du son intervient dans tous les domaines de la musique et du son : tournage de cinéma, émission de radio, enregistrement de disque, sonorisation de concert…


Rôle de l'ingénieur du son

Prise de son
L’ingénieur du son enregistre le son sur un tournage de film. Il choisit les appareils adaptés.
Sur un plateau de radio ou de télévision, il pose et vérifie les micros. En régie, il enregistre ensuite la prise de son.
L’ingénieur du son enregistre les interviews lors de reportages ou documentaires.
En studio d’enregistrement, il enregistre les différents musiciens et retravaille au mixage leurs morceaux.

Mixage et sons additionnels
Pour un film ou une émission, l’ingénieur du son sélectionne les bruitages et sons additionnels (rires et autres sons enregistrés). Il les ajoute en studio sur la bande.

Sonorisation
Lors des concerts, l’ingénieur du son place les micros et les haut-parleurs et fait des essais lors des répétitions. Il règle la sonorisation tant pour les artistes que pour le public.

Conditions de travail de l'ingénieur du son

Des lieux très variés
L’ingénieur du son travaille un peu partout :

  • lieux de tournage de films ;
  • plateaux de télévision ;
  • salles de concert ;
  • studios d’enregistrement…

Il est souvent debout, tenant sa perche à bout de bras.

Intermittent du spectacle
Dans la plupart des cas, l’ingénieur du son est intermittent du spectacle. Il arrive parfois qu’il soit salarié d’une société de production, mais c’est assez rare.

Monde du spectacle
L’ingénieur du son travaille au contact d’artistes variés. Il peut être amené, après quelques années d’expérience, à collaborer avec des stars.

Combien gagne un ingénieur du son ?

Un ingénieur du son est souvent payé à la semaine.

Il commence à environ 1 700 € bruts par mois.

Quelle formation pour devenir ingénieur du son ?

Bac +2
Le premier accès au métier d’ingénieur du son est le BTS Métiers de l’audiovisuel, option métiers du son ou le Diplôme des métiers d’art Régie de spectacle, option son.

Bac +5
Pour obtenir un poste intéressant, mieux vaut passer par l’une des 4 écoles nationales supérieures de l’audiovisuel :

  • Ecole nationale supérieure des métiers de l’image et du son (ENSMIS, ex-FEMIS) ;
  • Ecole nationale supérieure Louis Lumière (ENSLL) ;
  • Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (CNSMDP) ;
  • Ecole nationale supérieur des arts et techniques du théâtre de Lyon (ENSATT).

Elles proposent toute une formation d’ingénieur du son à bac + 5, avec un concours d’entrée assez sélectif.

Qualités nécessaires pour devenir ingénieur du son

Oreille musicale
L’ingénieur du son doit bien sûr avoir une excellente oreille et être capable de distinguer les différences les plus subtiles entre 2 sons. Il a aussi l’oreille musicale, et une excellente culture musicale. Il est souvent lui-même musicien.

Artiste et informaticien
L’ingénieur du son est un artiste, mais il doit aussi être un technicien et un as en informatique. Il travaille les sons sur ordinateur.

Contenu mis à jour le 12/07/2012