Comment devenir journaliste

Journaliste
Journaliste
Le métier de journaliste recouvre une grande diversité de fonctions : localier, présentateur télé, reporter…  Ce passionné d’information doit, en tout cas, se montrer curieux et très réactif. La persévérance est également indispensable pour percer dans ce milieu. La concurrence est sévère et l’insertion professionnelle difficile.


En quoi consiste le travail du journaliste ?

Collecter et sélectionner l’information
Trouver l’information est la première mission du journaliste. Pour cela, il dispose de plusieurs outils, comme les dépêches d’agence et les communiqués de presse.
Le journaliste réalise aussi des interviews, des reportages et des enquêtes. En multipliant ses démarches, il veille à la justesse de ses informations. Il est souvent obligé de faire des choix et de sélectionner les éléments en fonction de leur importance.

Mettre en forme une information
Le journaliste explique l’information au public. Il traduit des situations, parfois complexes, en un langage compréhensible par le plus grand nombre. Texte, reportage audio, vidéo, la forme varie ensuite selon le support. Le journaliste doit capter l’attention et l’intérêt du public.

Combien gagne un journaliste ?

Les salaires varient beaucoup selon les média. En moyenne, un débutant gagne entre 1 700 et 2 300 € bruts par mois.

A noter : les jeunes journalistes commencent souvent comme pigistes. Ils sont alors payés à la tâche et leurs revenus sont parfois faibles.

Conditions de travail du journaliste

Insertion difficile
De nombreux jeunes s’engagent dans cette profession. La concurrence est donc rude. Les recrutements en CDI sont limités. Les journalistes débutent généralement par la pige, et travaillent alors pour un ou plusieurs employeurs. Ils attendent souvent plusieurs années avant d’être embauchés par un média.

Variété de supports
Télévision, radio, presse écrite mais aussi web, les médias présentent une grande diversité. La presse écrite continue de regrouper la majorité des emplois, notamment les journaux régionaux et les titres spécialisés. De son côté, le web se développe et offre des opportunités.
Au-delà du support, la périodicité du média joue sur le travail du journaliste. Presse quotidienne ou magazine, le rythme n’est pas le même ! Selon le média qui l’emploie, le journaliste peut travailler les week-ends, les jours fériés et même la nuit.

Sur le terrain ou au bureau
Le journaliste part souvent sur le terrain pour réaliser interviews et reportages. Toutefois, les déplacements se limitent bien souvent à la région de la rédaction. Les grands reporters qui sillonnent la planète représentent une toute petite partie de la profession.
Enfin, certains journalistes travaillent exclusivement depuis leur bureau. C’est le cas, par exemple, du présentateur.

Comment devenir journaliste ?

Ecoles reconnues
12 formations sont reconnues par la profession et font figure de voie royale :

  • 2 IUT : Lannion et Tours recrutent au niveau bac, sur dossier, épreuves, et entretien ;
  • 11 écoles délivrent un master : CFJ-Paris, Cuej-Strasbourg 3, Celsa-Paris 4, EJC-Marseille, EJT-Toulouse, ESJ-Lille, ICM-Grenoble 3, IFP-Paris, IEP-Paris, IPJ-Paris, et IJBA-Bordeaux. L’admission, ouverte aux titulaires d’un bac +3, se fait sur concours. Les candidats sont très nombreux et la sélection est sévère.


A noter : 3 écoles - ESJ, CFJ et IPJ - se sont regroupées pour organiser les épreuves d’admissibilité en commun. Les candidats réussissant cette première partie, passent ensuite les épreuves d’admission.

Autres formations
D’autres voies existent pour accéder au métier de journalisme, notamment les masters en science de l’information délivrés par les universités, et les écoles privées non reconnues. Attention toutefois à veiller à la qualité de l’enseignement : contenus des programmes, matériel mis à disposition et nombres d’intervenants professionnels.

Qualités nécessaires pour être journaliste

Curieux et ouvert
La curiosité est le premier atout du journaliste. Il est ouvert sur l’extérieur et est passionné par l’actualité. Une bonne culture générale et un esprit critique lui permettent d’analyser les événements. La maîtrise d’au moins une langue étrangère est également souhaitable.

Honnête et persévérant
Si le journaliste ne peut pas être parfaitement objectif, il doit faire preuve d’honnêteté. Il doit s’efforcer de présenter les faits avec neutralité sans faire transparaître sa propre opinion. Certaines informations ne sont pas faciles à obtenir. Le journaliste doit se montrer persévérant, multiplier les contacts et relancer ses interlocuteurs pour obtenir les réponses.

Réactif et disponible
L’actualité ne s’arrête jamais. Il faut donc réagir rapidement. Le journaliste doit se rendre disponible lorsque la situation l’impose. Souvent pressé par des délais courts, il sait travailler vite.

Contenu mis à jour le 13/07/2012

Cet article a recueilli 1 avis. 0% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : fiches métiers