Comment devenir juriste d'entreprise

Devenir juriste d'entreprise
Devenir juriste d'entreprise
Plus de 5000 juristes d'entreprise exercent aujourd'hui en France. Ils sont chargés de garantir les intérêts des entreprises et de veiller à la conformité de toutes leurs actions.


Que fait un juriste d'entreprise ?

La mission d'un juriste d'entreprise consiste à protéger et à défendre les intérêts de son entreprise. Il doit définir la fiscalité, savoir gérer un plan social, réaliser des contrats. Il joue un rôle de conseiller auprès des dirigeants et intervient pour toutes les décisions commerciales, financières et techniques. Il suit également de près la réglementation des projets en cours.

Bien entendu, le juriste d'entreprise maintient une veille permanente sur l'évolution de la législation et des réglementations, qu'il doit être capable d'expliquer à ses interlocuteurs.

Selon les entreprises qui l'emploient, il peut travailler au bureau ou être amené à partir souvent en voyage.

Quelles qualités requises ?

Le juriste d'entreprise dispose d'une maîtrise parfaite de son domaine d'intervention, qu'il s'agisse du droit du travail, de la fiscalité, de droit immobilier, d'économie ou de la finance. Il doit également savoir appliquer ses connaissances du droit à la réalité des situations.

Le juriste d'entreprise doit se montrer objectif, rigoureux et faire preuve d'une grande capacité d'analyse et de synthèse. Il maitrise l'expression écrite et orale et parle généralement anglais.

Salaires et perspectives d’évolution

Le salaire d'un juriste d'entreprise débutant est de 2916 euros brut par mois en moyenne.

Les postes à pourvoir sont essentiellement situés dans les grandes entreprises de plus de 500 salariés.

Formation pour devenir juristes d'entreprise

Pour obtenir un poste de juristes d'entreprise, un Bac +5 au minimum est requis. Plusieurs formations permettent d'accéder à la profession. Un DJCE (diplôme de juriste-conseil d'entreprise) doublé d'un Master en droit privé avec des spécialisations possibles en droit des affaires, droit fiscal, droit bancaire, droit des assurances sont particulièrement prisés par les recruteurs. Il existe également des Masters spécialisés de juriste manager international, gestion fiscale de l'entreprise, etc.