Comment devenir opérateur de téléassistance médicalisée ?

Article mis à jour le 
Devenir opérateur de téléassistance médicalisée
Devenir opérateur de téléassistance médicalisée
Qui est l'opérateur de téléassistance ? Quels sont ses rôles ? Quelles qualités doit-il posséder pour exercer ce métier ? Quelles études doit-il poursuivre ? Quelles évolutions peut-il espérer ? C'est à ces questions que nous répondons dans cet article.


Qui est l'opérateur de téléassistance médicalisée ?

L'opérateur de téléassistance est un professionnel du service à la personne (SAP). Le plus souvent, il s'intègre dans un projet de maintien à domicile.

On peut parler de son rôle. Mais le plus juste est d'évoquer ses rôles au sein de la société de téléassistance.

Téléassistance médicalisée : rôles du téléopérateur

Écouter, rassurer, réconforter, soutenir... Le téléopérateur n'a pas un mais plusieurs rôles à jouer. Lorsqu'une personne contacte le centre d'appel, il doit l'identifier rapidement puis discuter avec elle afin de connaître la ou les raisons de son appel.

Le téléopérateur doit être aussi attentif que réactif. Il doit en effet écouter la personne qui est au bout du fil mais également analyser rapidement la situation afin de savoir ce qu'il doit faire (contacter un proche ou les services de secours...).

Il est possible que le bénéficiaire des services de téléassistance appelle simplement pour discuter. Le téléopérateur doit donc être à l'écoute et savoir trouver les mots qui rassurent.

Quelles qualités pour le téléopérateur ?

Dans le domaine de la téléassistance médicalisée, le téléopérateur doit posséder diverses qualités. Ainsi, il doit :

  • être patient ;

  • être attentif ;

  • être réactif ;

  • avoir une bonne capacité d'analyse et de reformulation ;

  • savoir gérer le stress ;

  • aimer travailler assis ;

  • aimer le contact avec les autres ;

  • accepter les horaires de travail décalés (nuit...).

Opérateur de télé-alarme : quelles études ?

À ce jour, il n'existe pas d'études spécifiques pour devenir opérateur de téléassistance. Les formations des employés sont en fait assurées par les sociétés offrant ce type de services.

Cependant, il est à noter que les niveaux DNB (diplôme national de brevet), CAP (secteur d'aide à la personne) ou BP (bac professionnel) peuvent être exigés.

Enfin, une formation aux premiers secours est un plus non négligeable. 

Quelles évolutions possibles pour l'opérateur de téléassistance ?

S'il le souhaite, l'opérateur de téléassistance peut devenir responsable ou encore chef de poste, par exemple.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".