Comment devenir paysagiste ?

Par : Michel Foulet - Dernière modification : 6 mai 2013 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |
agencement jardin

Devenir paysagiste

Le paysagiste utilise les végétaux pour mettre en valeur un lieu. Il dessine les plans du projet et mène les travaux. Cette profession a un bel avenir.


En quoi consiste le travail de paysagiste ?

Imaginer et organiser l'espace

Le paysagiste imagine et conçoit des espaces verts. Il utilise pour cela des matériaux multiples : des plantes et de la terre bien sûr, mais aussi du gravier, des galets, du bois...

Il adapte évidemment son travail à la saison et au climat.

Le paysagiste intervient également dans le cadre de projets d'aménagement entraînant une transformation du paysage. Il est ainsi consulté à l'occasion de la construction d'une route ou de l'implantation d'une voie de chemin de fer.

Mener un projet de A à Z

Souvent comparé à l'architecte, le paysagiste conçoit un projet en tenant compte du lieu, de la végétation, du type de terre, du budget... Il dessine un plan consignant par écrit toutes les informations techniques : emplacement des plantations, dimension, couleur... Il se charge ensuite de la mise en œuvre et du suivi des travaux.

Le paysagiste est souvent amené à avoir une activité commerciale. Il prospecte les clients et mène les négociations.

Combien gagne un paysagiste ?

Un paysagiste commence avec un salaire situé entre 1 600 et 2 100 € bruts environ. Quelques années plus tard, le salaire peut grimper jusqu'à 3 000 €.

Les revenus des paysagistes installés à leur compte sont, quant à eux, très variables, mais peuvent atteindre un niveau bien supérieur.

Quelles sont ses conditions de travail ?

Des débouchés à l'horizon

Ce métier s'est bien développé au cours de ces dernières années. Les particuliers en manque de nature font de plus en plus appel aux paysagistes pour concevoir leur jardin. De plus, la loi impose une étude paysagère avant tout projet de construction. Une source de travail supplémentaire pour ces professionnels.

Employé dans des petites structures

Les entreprises paysagistes artisanales concentrent la majorité des salariés du secteur. Il s'agit de petites structures qui emploient généralement moins de 10 personnes.

L'artisan paysagiste peut également travailler à son compte.

Dans les 2 cas, la taille réduite de l'entreprise oblige le paysagiste à être polyvalent et à assumer tous les rôles, notamment celui de commercial et de gestionnaire de projet. Les paysagistes, qui exercent en libéral, doivent en outre assumer les tâches de gestion.

Enfin, des postes sont également proposés dans la fonction publique, notamment par les collectivités territoriales. Le paysagiste est alors technicien territorial en espaces verts.

Travail d'équipe

Le paysagiste collabore avec de nombreux partenaires. Ainsi, il est régulièrement en lien avec des architectes, des urbanistes et des spécialistes en végétaux.

Comment devenir paysagiste ?

Ecole nationale supérieure du paysage

Seules 3 écoles, réparties sur 4 sites, délivrent le titre de paysagiste DPLG (diplômé par le gouvernement) :

  • l'Ecole nationale supérieure du paysage à Versailles et Marseille ;
  • l'Ecole nationale supérieure d'architecture et de paysage de Bordeaux ;
  • l'Ecole nationale supérieure d'architecture et de paysage de Lille.


Un concours commun permet d'attribuer la centaine de places proposée par ces établissements. Il est ouvert aux titulaires d'un bac + 2.

Un BTS Aménagement ou Plasticien de l'environnement, ou un premier cycle d'architecture constituent une bonne préparation au concours de ces écoles.

D'autres formations existent mais ne permettent pas d'obtenir le titre de paysagiste DPLG.

Autres écoles

3 écoles délivrent un diplôme d'ingénieur en 5 ans après le bac :

  • l'Ecole nationale supérieure de la nature et du paysage (ENSNP) de Blois ;
  • AgroCampus Ouest (ex-ENIHP) à Angers ;
  • l'Institut des techniques de l'ingénieur en aménagement paysager de l'espace (ITIAPE) à l'université catholique de Lille.


Parmi les écoles spécialisées, l'Ecole supérieure d'architecture des jardins de Paris (ESAJ) dispense un cursus en 4 ans après le bac.

Quelles sont les qualités nécessaires pour être paysagiste ?

Fin botaniste

Le paysagiste est un amoureux de la nature. Il apprécie le travail en extérieur et connaît parfaitement les végétaux. Il possède également des compétences en architecture, en travaux publics et en génie civil.

Organisateur

Le paysagiste gère souvent un projet de A à Z. Il doit faire preuve d'une bonne organisation pour assurer la réalisation d'un ouvrage dans les temps. Les délais ne sont d'ailleurs pas toujours faciles à tenir, en raison des incertitudes liées au climat et aux végétaux.

Créatif réaliste

La conception d'un espace vert nécessite d'avoir un esprit créatif. Les plantes doivent s'assembler de manière harmonieuse, mettant en avant les couleurs et les formes de chaque élément.

Toutefois, le paysagiste est soumis à de nombreuses contraintes : budget, temps, espace... Il doit donc s'adapter et proposer un projet qui répond aux désirs de son client.

A noter : la dénomination de paysagiste n'est pas protégée : tout le monde peut donc se l'attribuer. Néanmoins, une solide formation fera la différence.

Pour en savoir plus

Fédération Française du Paysage : 4, rue Hardy - 78000 Versailles. Tél : 01 30 21 47 45.

Contenu mis à jour le 09/07/2012

Trouvez l'adresse d'un Pôle Emploi

Licenciement, congés payés, CV...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr