Comment devenir peintre en bâtiment

Peintre en bâtiment
Peintre en bâtiment
Loin de se limiter aux travaux de peinture, ce professionnel maîtrise une grande variété de techniques. Il utilise son savoir-faire et son sens de la décoration pour embellir murs et façades.


En quoi consiste le travail du peintre en bâtiment ?

Embellir murs et plafonds
Le peintre en bâtiment assure les travaux de finition et de peinture des murs, des plafonds et des façades. Cet ouvrier de la construction intervient à la fois sur les chantiers de construction et sur les travaux de rénovation. Véritable conseiller en décoration, il embellit les constructions grâce à différentes techniques : peinture, pose de papiers peints, de revêtements muraux, de vitrerie... Il peut aussi imiter le bois ou le marbre, ou réaliser des effets en trompe l'oeil.

Installation et préparation
Son travail nécessite toute une préparation. Le peintre met d'abord en place le chantier. Il monte les échafaudages, installe des tables à tréteaux et protège le mobilier. Avant d'appliquer un produit, il nettoie la surface pour qu'elle devienne parfaitement lisse. Il peut ainsi enlever d'anciens revêtements, poncer, colmater des fissures...

Combien gagne un peintre en bâtiment ?

Un ouvrier peintre démarre au Smic.

En évoluant vers un poste de chef d'équipe, il peut gagner jusqu'à 2 200€ nets.

Les peintres qui travaillent à leur compte peuvent toucher entre 2 300 € à 4 400 €.

Conditions de travail du peintre en bâtiment

Recherchés par les employeurs
Les jeunes trouvent facilement un emploi dans cette profession. Les employeurs sont principalement des PME (petites et moyennes entreprises), situées en ville. Ils recherchent des professionnels polyvalents, capables de réaliser différents travaux.

Des chantiers variés
Le peintre en bâtiment travaille aussi bien sur des maisons individuelles, que sur des bureaux, magasins ou des usines... Il se déplace souvent pour se rendre d'un chantier à l'autre.
Il doit à chaque fois s'adapter aux besoins du client, et savoir le conseiller sur l'offre la plus appropriée. Il peut être amené à travailler en hauteur, et ne doit donc pas être sujet au vertige.

S'adapter aux nouvelles techniques
Les techniques et matériaux évoluent régulièrement. Le peintre doit se tenir au courant des évolutions et s'adapter aux nouveaux procédés.

Comment devenir peintre en bâtiment ?

Niveau CAP
Le CAP peintre-applicateur de revêtements constitue le premier niveau d'entrée dans la profession. Il se prépare en 2 ans après la classe de 3e, dans un lycée professionnel ou un centre de formation d'apprentis.

Niveau Bac
Un diplôme de niveau bac, voire supérieur, permet d'accéder plus rapidement aux postes de chef d'équipe et de chef de chantier.

A la suite du CAP, ou d'un autre diplôme de niveau V, il est possible d'intégrer un brevet professionnel (BP) peinture Revêtements. Le BP se prépare en 2 ans.

Autre possibilité : le bac pro Aménagement et finition du bâtiment. Ce cursus s'effectue en 3 ans après la classe de 3e.

Ces 2 diplômes peuvent ensuite être poursuivis par une mention complémentaire Peinture décoration.

Niveau BTS
Après le Bac pro ou le BP, l'étudiant peut continuer sa formation jusqu'à un niveau Bac +2, avec le BTS Aménagement finition.

Qualités pour être peintre en bâtiment ?

Capable de s'adapter
Le peintre en bâtiment s'adapte à la diversité des chantiers. Application des peintures et des vernis, pose de moquette ou de plaques, il maîtrise de nombreuses techniques. Il a le sens de l'harmonie et des couleurs, et sait respecter l'esprit du lieu.

Adroit et soigneux
De la minutie et de l'adresse sont indispensables pour réaliser un travail soigné. Le peintre manie ses pinceaux avec habileté, et sait dessiner des décors avec précision.

Résistant
Manipulation des outils et produits, travail en hauteur ou en extérieur, le peintre doit avoir une bonne constitution physique. Utilisant parfois des substances dangereuses, il respecte les consignes de sécurité données par le chef de chantier.

Contenu mis à jour le 13/07/2012