> NOS SERVICES PRATIQUES
 
 

Comment devenir poissonnier ?

Par : Michel Foulet - Dernière modification : 6 mai 2013 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |
poissonnerie

Devenir poissonnier

Spécialiste des poissons, coquillages et crustacés, le poissonnier achète, transforme et vend les produits de la mer.


Réalités du métier de poissonnier

Préparer

Le poissonnier, lorsqu'il est à son compte, gère les stocks en relation avec les fournisseurs.
Il choisit ses produits en fonction de la saison et des origines de pêche. Une fois livré, il assure leur conservation par des opérations de conditionnement et de stockage.

Enfin, il entretient sans cesse l'hygiène du lieu de vente et de conservation.

Vendre

La mission du poissonnier est de valoriser ses produits. Il soigne la présentation des étals pour attirer les clients. Il leur fait découvrir les différentes variétés des produits de la mer.

En coulisses, il prépare le produit à la demande : étêtage, écaillage, éviscération, tranchage... ou encore filetage.

Ces opérations sont également nécessaires pour la confection de plats cuisinés, dans le cadre d'une activité de traiteur.

Conseiller

Le contact avec la clientèle est quotidien. Le poissonnier conseille ses clients sur le mode de conservation et de cuisson. Il confie astuces et recettes pour cuisiner ses produits.

Conditions de travail du poissonnier

Conditions difficiles

Les conditions de travail sont aussi exigeantes que le produit est fragile.
Pour respecter la chaîne du froid, le poissonnier travaille dans des locaux réfrigérés et humides.

S'il est indépendant, le poissonnier se lève tôt pour s'approvisionner chaque jour et garantir ainsi la fraîcheur de sa marchandise.

Lieux d'exercice variés

Le poissonnier peut travailler dans des commerces de proximité, en grande surface ou sur les marchés. Les employés, contrairement aux artisans, bénéficient d'horaires réguliers.

Quelles sont les qualités nécessaires pour devenir poissonnier ?

Le poissonnier dispose aujourd'hui d'outils modernes et performants qui lui permettent de travailler plus vite et mieux. Il doit apprendre à les maîtriser.

Accueillant et disponible

Le poissonnier doit aimer le contact avec la clientèle et établir une relation de confiance pour la fidéliser.

Salaire et évolutions possibles

Secteur porteur

Le métier de poissonnier ne connaît pas la crise. Chaque année en France, la profession offre plus de 1 000 emplois disponibles. Les opportunités étant nombreuses, le secteur est peu frappé par le chômage.

Salaire de départ

Un poissonnier débutant touche environ le Smic.

En fonction de ses compétences et de son travail, le poissonnier employé peut devenir chef de rayon (dans une grande surface) ou s'orienter vers des fonctions commerciales.

Devenir artisan

Le poissonnier peut tout à fait envisager de s'installer à son compte. Le salaire de l'artisan se situe alors entre 2 400 et 5 000 € bruts mensuels.

Ses horaires et fonctions sont plus étendus qu'un employé car il assume, en plus du coeur du métier, la gestion et l'administration de son entreprise.

Comment devenir poissonnier ?

Le CAP "poissonnerie" ou le BEP "alimentation, dominante poissonnerie" sont les diplômes habituels pour accéder à la profession.

Le bac professionnel "métiers de l'alimentation, option poissonnerie" offre la possibilité d'être embauché à des postes à responsabilité.

Pour en savoir plus ?

Contactez la fédération des syndicats professionnels du commerce du poisson et de la conchyliculture : 1, rue de Concarneau - Marée 30321 - 94569 Rungis Cedex. Tél. : 01 46 86 96 29.

Contenu mis à jour le 06/07/2012

Trouvez l'adresse d'un Pôle Emploi
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr