Etablir le diagnostic d'un fonds de commerce

Par : Geoffrey Dirat - Dernière modification : 28 septembre 2011 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur l'achat d'un fonds de commerce
fonds commerce

Etablir un diagnostic pour un fonds de commerce

Phase capitale pour qui veut racheter un magasin, le diagnostic d'un fonds de commerce nécessite rigueur et précision. Cette étape préliminaire permet de bien vérifier tous les éléments qui vont déterminer la réussite de votre projet.


Jauger le lieu d’implantation

L'emplacement d'un commerce est LE facteur clé de succès. Est-il situé sur un axe de fort de passage, dans une rue commerçante ou en zone touristique ? Sa devanture est-elle visible ? Peut-il bénéficier d'enseignes porteuses à proximité ? Est-il facilement accessible à pied, en voiture ou en transports en commun ?

L'environnement peut être changeant : vérifiez auprès du service urbanisme de la commune si des projets d'aménagement sont à l'étude (nouveau plan de circulation, chantier de rénovation urbaine) afin de déterminer dans quelle mesure ils peuvent jouer sur l'activité du commerce.

Consultez l'association des commerçants : ses représentants sont souvent les mieux à même de jauger le dynamisme du quartier.

Observer la concurrence

Le développement de votre activité dépendra de la présence, ou non, de concurrents, mais aussi de l'implantation éventuelle de nouveaux venus, ou de la création d'une zone commerciale. Essayez donc de déterminer s'il y aura de la place pour tout le monde.

Vous pouvez aussi analyser les bilans de vos concurrents exerçant sous statut SARL. Leurs comptes de résultats sont consultables sur internet auprès de sites gratuits spécialisés dans l'information sur les entreprises.

Les syndicats professionnels sont une source d'information très pertinente. Ils disposent généralement d'études sur l'état du marché et des perspectives d'évolution de leur secteur d'activité.

Estimer la personnalité du vendeur

Vous devez identifier le rôle joué par le vendeur dans la bonne marche de son magasin. Sa personnalité peut souvent tenir une place prépondérante dans la réussite de son affaire. Tutoie-t-il ses clients, les connaît-il personnellement ? Si tel est le cas, vous devez vous demander si vous aurez la carrure et l'allant pour le remplacer.

Vous pouvez prévoir avec le vendeur une période transitoire durant laquelle il pourra vous accompagner, et vous présenter à ses fournisseurs et ses clients.

Evaluer l’état de santé du magasin

Vous devez étudier minutieusement l'évolution du chiffre d'affaires du commerce, les derniers bilans et comptes de résultats (le vendeur est tenu de vous fournir ces éléments comptables). Cet examen doit permettre d'évaluer si l'affaire a déjà atteint son chiffre d'affaires maximum, si elle est en croissance, ou si elle est en baisse.

Dans les 3 cas, il s'agit de rechercher l'origine de la situation, d'estimer le potentiel de développement de l'activité et d'envisager les actions à mettre en œuvre dès son acquisition.

A noter : au-delà des éléments comptables, étudiez également le contrat de bail commercial (durée restante, renouvellement, révision des loyers, clause de destination des lieux) et les différents contrats repris avec le fonds de commerce (contrats de travail des salariés, d'assurance, de location de matériels...).

 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr