Comment lutter contre la sécheresse

Lutter contre la sécheresse
Lutter contre la sécheresse
Quand la sécheresse sévit et que l’usage de l’eau devient limité, il est utile de connaitre les usages et les gestes à adopter chez soi et dans son jardin.


Economiser l'eau dans la vie quotidienne

Lorsque la sécheresse menace les nappes phréatiques, les préfectures demandent à la population de limiter leur consommation d'eau. Pour réduire votre consommation de manière durable, et ainsi pouvoir participer à cet effort collectif en période de sécheresse d'autant plus facilement, vous pouvez agir sur vos installations et changer vos habitudes. 
Pour réduire votre consommation d’eau à la maison, il convient en effet :

  • d’équiper ses robinets de mitigeur, d’aérateur, d’économiseur et de pomme de douche thermostatiques qui permettent de régler rapidement le débit et la température ;
  • de réparer toutes les fuites (robinets, chasse d’eau…) ;
  • d'équiper sa chasse d’eau d’un double débit ou de réduire le volume d’eau des toilettes en plaçant une brique dans le réservoir ;
  • de préférer les douches aux bains, de fermer le robinet pendant le brossage des dents ;
  • de charger complètement son lave-linge et son lave-vaisselle avant de les mettre en marche ;
  • en particulier pendant les périodes de forte chaleur, d'éviter d’arroser, de remplir sa piscine et de laver son véhicule.

Récupérer l'eau de pluie

Récupérer l’eau de pluie offre une alternative intéressante pour l’arrosage des plantes et du jardin. Non traitée, elle est plus douce que l’eau de ville et convient parfaitement au potager.
De grands tonneaux permettent de recueillir l’eau, ils peuvent être disposés autour de la maison.
Comptez 4 litres d’eau par m² de jardin, 6 litres par m² de potager et 8 litres par m² de pelouse. Pompes ou tuyaux poreux peuvent ensuite aider à l’arrosage, même si l’arrosoir demeure la solution la plus simple.
Dans certaines régions, l’eau de pluie suffit à arroser son jardin toute l’année.

Vous pouvez également lire notre fiche 4 bonnes raisons de récupérer l'eau de pluie.

Préserver son jardin de la sécheresse

Des techniques permettent de réduire les dépenses d’eau du jardin :

  • le paillage du sol limite l’évaporation de l’eau en recouvrant la terre avec une matière végétale ou minérale (paille de lin, galets, sable, déchets d’arbre…) ;
  • le micro arrosage permet d’ajuster la quantité d’eau selon les espèces : goutte à goutte, tuyau suintant, asperseurs sont disponibles en jardinerie.

L’installation d’une petite cuvette à la base de chaque plante évite également les déperditions pendant l’arrosage.

Privilégier les plantes sans arrosage

Certaines variétés de plantes supportent mieux l’absence d’eau que d’autres, aussi bien dans un jardin que dans un potager.
Ainsi, certains légumes résistent très bien à la sécheresse :

  • les pommes de terre ;
  • l’ail ;
  • l’oignon ;
  • le romarin ;
  • le thym...

Et certaines plantes comme :

  • le mimosa ;
  • les cactus ;
  • l’albizzia ;
  • le laurier ;

Les plantes doivent être adaptées au climat et au sol : pour cela n’hésitez pas à demander conseil aux jardiniers de votre région.