Comment percer du métal ?

Percer du métal
Percer du métal
Percer le métal est à la portée de tous. Une bonne perceuse, de la minutie et le tour est joué.


Préparatifs au perçage du métal

Pour éviter que la plaque bouge ou vibre, fixez votre pièce de métal dans un étau, entre deux cales de bois pour ne pas abîmer le métal.

Dans un premier temps, vous déterminerez l'emplacement de votre trou en marquant l'endroit au crayon puis à l'aide d'un pointeau que vous frapperez avec un marteau. L’encoche ainsi réalisée vous permettra d’éviter que la mèche de la perceuse ne dévie de sa trajectoire.

Choix du foret

Choisissez un foret de bonne qualité, en "acier rapide HSS", parfaitement affûté. L'utilisation de ce type de forets est particulièrement recommandée pour les métaux. Ils sont plus chers à l'achat mais de meilleure qualité que ceux en acier fondu bon marché. Ces mèches sont adaptées au bricolage, car elles percent sans trop de difficultés les matériaux courants (acier, laiton, aluminium...). Une mèche de perceuse inadaptée pourrait endommager le métal et se casser.

Prévoyez un foret d’une taille correspondant à celle du trou que vous voulez percer. Si le trou est trop large (diamètre supérieur à 8 mm), procédez en plusieurs étapes. Percez tout d’abord un avant-trou d’un diamètre de 4 mm par exemple et ensuite un deuxième du bon diamètre.

Réglages de la perceuse

Insérez le foret dans le mandrin de la perceuse. Vérifiez l’axe et serrez.

Réglez ensuite la vitesse de rotation de la perceuse. La notice d’information vous donnera une idée de la vitesse indicative pour la machine.

Notez toutefois que la vitesse doit être ajustée au diamètre du foret. Plus le foret est grand, plus vous devrez réduire la vitesse. Par exemple, pour un diamètre de 4 mm, la vitesse peut être réglée à 2000 tours/minute, alors que pour un diamètre de 8 mm, elle doit être réduite de moitié.

Perçage

Pour percer, commencez par exercer une légère pression sur la plaque de métal, sans forcer. Quand il sera réellement entamé, vous pourrez accélérer la vitesse de rotation, jusqu’à atteindre la bonne vitesse.

Si vous percez un métal tendre de forte épaisseur (comme le plomb ou le zinc), sortez fréquemment le foret pour dégager les copeaux du trou. N’oubliez pas d’arrêter la perceuse de temps en temps pour que le foret ne chauffe pas. Vous pourrez alors lubrifier avec un pinceau et de l’huile de coupe pour refroidir le foret. En effet, s’il chauffe trop, il sera inefficace.

Cet article a recueilli 8 avis. 88% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : outillage