Comment procéder à l'hydrofugation d'une toiture ?

Article mis à jour le 
Hydrofugation d'un toit
Hydrofugation d'un toit
Le nettoyage d'un toit contribue à sa bonne santé. Son entretien comprend donc un traitement hydrofuge, qui va le préserver des dommages liés au temps et aux éléments extérieurs. Cette protection concerne essentiellement la couleur des tuiles, la prévention des fissures et des infiltrations d'eau.


Choisir le procédé adapté

Additionnés à de l'eau, les additifs présents dans l'hydrofuge sont composés de résine acrylique siliconée. Ils vont permettre à l'eau de pluie de glisser le long de la toiture et d'emporter avec elle toutes les poussières qui peuvent s'y déposer. Cette technique s'effectue par pulvérisation sur un toit déjà propre, sur lequel l'eau ne s'infiltre pas. Deux types d'hydrofuges sont disponibles :

  •     L'hydrofuge filmogène durcit en séchant et protège la toiture grâce à une pellicule qui empêche l'eau et l'air de passer. Il laisse respirer la toiture et garantit une action longue durée ;
  •     L'hydrofuge à effet perlant : l'eau contenue dans le produit va s'évaporer au bénéfice des additifs et des pigments qui vont s'infiltrer dans les parties de la toiture à protéger.  

La pose d'un hydrofuge est toutefois complexe. Elle doit être réalisée par beau temps et sur une toiture en bon état. Il est donc important de réparer son toit avant de le traiter, de remplacer les tuiles cassées et de refaire les joints, si nécessaire.

Hydrofuger soi-même sa toiture

Vous souhaitez hydrofuger vous-même votre toiture ? Pensez à effectuer ces travaux en toute sécurité et à traiter le toit dans son intégralité. Vous devez ensuite choisir le produit adapté à votre revêtement. Il existe en effet des solutions hydrofuges pour des tuiles en terre cuite, en ardoise, en béton, en fibrociment, etc. Leurs coûts varient entre 10 et 35 € le m². Pensez également à vous munir d'un rouleau, d'un airless ou d'un pulvérisateur manuel avant d'appliquer le produit. Pour un traitement efficace, les étapes suivantes doivent être respectées :

  •    Le produit doit être parfaitement homogénéisé selon les doses recommandées par la notice d'utilisation ;
  •    La première couche de produit s'applique du bas vers le haut et sans coulure, afin d'éviter les traces ;
  •      Selon les fabricants, un temps de pose de dix minutes à une heure doit être respecté avant le passage d'une seconde couche ;
  •     La seconde couche est appliquée jusqu'à saturation de la surface ;
  • Le temps de séchage préconisé est d'environ cinq heures.