Comment reprendre le sport après l'accouchement ?

Article mis à jour le 
Le vélo est le meilleur moyen de se remuscler à son rythme après un accouchement.
Le vélo est le meilleur moyen de se remuscler à son rythme après un accouchement.
Avec l’arrivée du nouveau bébé et la fatigue de l’accouchement, on n’a pas toujours le temps ni l’envie de remettre ses baskets ! S’il est dangereux de reprendre le sport trop tôt, il est important de muscler son ventre et son périnée. Voici quelques conseils pour rester en forme sans nuire à votre santé.


Quand se remettre au sport ?

Il est conseillé d’attendre quelques mois après l’accouchement avant de reprendre le sport. Des exercices physiques trop intenses après la naissance peuvent en effet entraîner des saignements, des descentes d’organes et même des fuites urinaires ! Lors de la visite post-natale qui a lieu 5 à 6 semaines après l’accouchement, votre gynécologue ou votre sage-femme se charge d’évaluer votre état de santé et votre fatigue avant de vous donner le feu vert. Le délai d’attente varie selon le déroulement de l’accouchement. Si vous avez accouché par césarienne, la cicatrisation peut prendre plusieurs mois. En cas d’épisiotomie, la cicatrisation du col de l’utérus est également longue.

Dans tous les cas, il est conseillé de se remettre au sport progressivement pour ne pas forcer sur ses ligaments. Pour celles qui souhaitent retrouver rapidement la ligne, soyez patientes et ne surestimez pas vos forces ! Votre corps va naturellement s’ajuster dans l’année suivante si vous adoptez une alimentation équilibrée. L’allaitement et la diminution des hormones de croissance favorisent également la perte de poids.

Quels sports privilégier ?

Après l’accouchement, le plus important et de rééduquer votre périnée et de tonifier votre ventre, car ils ont souffert du poids du bébé. Durant la grossesse, les muscles du ventre se relâchent en effet, entraînant des douleurs lombaires et des maux de dos. Comptez une dizaine de séances avec votre kinésithérapeute pour renforcer vos muscles périnéaux et abdominaux. Votre gynécologue vous orientera vers un spécialiste durant la visite post-natale. Ces séances de rééducation sont remboursées par l’Assurance maladie à condition que vous les entrepreniez dans les six mois suivant la naissance.

Au bout de quelques mois, vous pouvez commencer par des activités physiques modérées. Le yoga, la marche et la natation permettent de remettre le pied à l’étrier sans s’épuiser. Il est également possible de se remuscler avec un vélo. Certains appareils d’appartement permettent de s’entraîner chez soi sans quitter son bébé des yeux ! En tous cas, fixez-vous des objectifs raisonnables sur le long terme.

Il est important d’éviter tous les sports de course ou de saut dans les mois qui suivent la naissance. Ces activités intenses exercent une pression trop forte sur le périnée et peuvent entraîner plus tard des problèmes d’incontinence. La Haute autorité de la santé recommande même depuis 2002 de ne pas faire des abdos classiques sans être encadrée par un kinésithérapeute après l’accouchement.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".