Comment lutter contre la constipation

Des fibres contre la constipation
Des fibres contre la constipation
La constipation, qu'elle soit occasionnelle ou chronique, peut être très gênante au quotidien. Elle est souvent source de sensation de lourdeur, de problèmes de peau, de maux de tête ou de fatigue. Une bonne élimination est essentielle pour être en bonne santé. Lorsque votre transit ralentit, il est temps de revoir votre alimentation afin de lui apporter plus de fibres et d'adopter des réflexes plus sains. La place de l'alimentation est alors essentielle dans le traitement de la constipation. Aussi, voici nos conseils pour soigner la constipation. 


Des fibres contre la constipation

Évitez les aliments industriels raffinés (pain blanc, riz blanc) et consommez davantage de fibres. Pour cela, choisissez des aliments complets :

L'adjonction directe de son de blé ou d'avoine dans votre alimentation est également efficace mais doit être progressive. En effet, certaines personnes peuvent y être sensibles et être incommodées par cette augmentation brutale de fibres dans les intestins. Parmi les symptômes de cette sensibilité, on trouve des douleurs abdominales, des ballonnements ou des diarrhées.

La constipation peut parfois être occasionnée par des intolérances alimentaires, il suffit alors de supprimer l'aliment incriminé. On a constaté, par exemple, que les personnes intolérantes au gluten retrouvaient un transit normal dès l'éviction de l'aliment en question.

Boire de l'eau contre la constipation

L'hydratation est très importante dans ce cas. Si vous souffrez de constipation, la première chose à faire est déjà de boire suffisamment. En effet, certaines constipations occasionnelles peuvent n'être que le symptôme d'une mauvaise hydratation de l'organisme. Mais si vous apportez plus de fibres à votre alimentation, il faut impérativement augmenter votre consommation d'eau. En effet, l'eau fait gonfler les fibres et augmente le volume des selles : le transit repart.

Faire du sport pour combattre la constipation

Il faut avoir un minimum d'activité physique. La sédentarité et le manque d'exercice physique nuit au tonus des intestins. Pour réveiller les intestins paresseux, faites du sport. La marche, par exemple, est bénéfique pour les intestins, surtout lorsqu'elle est pratiquée quotidiennement.

Attention : les laxatifs sont à utiliser avec prudence. Notez que certains médicaments freinent le transit comme les antidépresseurs, les opioïdes (morphine) ou les médicaments contre la maladie de Parkinson. Si malgré tout, la constipation persiste, consultez votre médecin.