Comment tailler ses plantes ?

Tailler ses plantes régulièrement est important - © F. Marre
Tailler ses plantes régulièrement est important - © F. Marre
La taille a pour effet d’inciter la plante, ainsi dépouillée de ses organes d’assimilation, a remplacé les manquants par du matériel neuf, ce qui rajeunit l’ensemble de l’arbuste ou de l’arbre.


Quel intérêt de tailler ?

Un peu partout, des détracteurs de la taille préconisent de laisser faire la nature. Pourtant, une étude très sérieuse a démontré que les plus vieux chênes connus ont tous été taillés en têtard pendant des siècles, pour fournir des perches au monde rural. Ce rajeunissement forcé les a maintenus en forme. La même chose a lieu au jardin, avec les rosiers, par exemple, qui produisent des tiges neuves plus puissantes, et couvertes de fleurs plus grosses.

Quels sont les types de taille ?

En gros, deux types de taille sont pratiqués : l’un est la taille de formation, qui sert à donner aux arbres ou grands arbustes une forme harmonieuse, adaptée au lieu et à leur fonction. L’autre est la taille d’entretien, qui donnera, suivant les espèces, des rameaux florifères, des rameaux à fruits, ou simplement de jeunes pousses fraîches (haies). La taille de formation relève du goût de chacun et du coup d’œil. L’autre obéit à des règles variables suivant les espèces. Il existe toutefois des principes de base dans les deux cas.

Les grosses branches

Les grosses branches doivent toujours être coupées non pas au ras du tronc, mais en laissant sur celui-ci l’empattement duquel elles sont issues. C’est lui qui fournira les tissus cicatriciels et il se fondra peu à peu dans le tronc.

Hauteur de coupe

Il ne faut jamais couper les branches à la hauteur choisie comme souhaitable, en fin de parcours. Les plantes repoussent et dépasseront ce niveau dans la saison. Il faut donc rabattre plus court que prévu, pour retailler si nécessaire, dans des tissus neufs. C’est le principe de taille des haies, par exemple. 

Quand tailler ?

Taillez vos arbres au début du printemps - © F. Marre
Taillez vos arbres au début du printemps - © F. Marre

Taillez à la bonne saison. Tailler trop tôt, en hiver, expose les coupes aux gelées, et suscite des repousses qui risquent elles aussi de geler. Il faut tailler juste avant la reprise de végétation, variable d’une espèce à l’autre. Les tailles estivales (taille des fruitiers, deuxième taille des haies) doivent être menées assez tôt pour que les repousses courtes aient le temps de s’endurcir avant l’hiver.

Évitez les tailles trop sévères

Enfin, dans le doute, ne taillez pas trop sévèrement. Diverses espèces supportent mal le choc et en meurent. D’autres (lavandes, romarin…) ne possèdent pas d’yeux de réserve sur le vieux bois et ne repoussent tout simplement pas.