Vendre un bien immobilier

Bien vendre son appartement ou sa maison
Bien vendre son appartement ou sa maison
Dans un contexte de crise, il n’est jamais évident de vendre un bien immobilier. Il existe toutefois quelques astuces pour séduire les acheteurs et vendre sa maison ou son appartement au meilleur prix.


Mettez votre bien en valeur

La première impression représente 90% du succès de la vente d’un logement. Celui-ci doit "taper dans l’œil" des acheteurs. Pour les visiteurs, l’extérieur constitue le premier contact avec votre maison. N’hésitez donc pas à embellir votre jardin :

  • passez la tondeuse, taillez les haies et les arbres ;
  • nettoyez les fenêtres et la porte d'entrée ;
  • si nécessaire, donnez un coup de peinture aux façades.

S’il s’agit d’un appartement, veillez à la propreté des parties communes, notamment du couloir menant à la porte d’entrée.

A l’intérieur, effectuez les petites réparations que vous avez négligées. Un petit trou dans un mur, une porte de placard vacillante, un carrelage ébréché, un fil électrique qui pend, un robinet qui fuit, des joints sales… sont autant de signes de laisser-aller.

L’hygiène et la propreté sont primordiales. Une toile d’araignée au plafond ou une tache sur la moquette sont du plus mauvais effet. Avant de mettre votre bien en vente, procédez à un grand nettoyage de printemps et mettez de l'ordre dans les placards, le garage et la cave.

Vous pouvez aussi recourir au "home staging", qui consiste à préparer un appartement ou une maison afin qu'il plaise au plus grand nombre. Pour cela, il faut dépersonnaliser, désencombrer et réorganiser l’espace.

Estimez le prix de vente de votre bien

Un prix de vente trop élevé, c’est courir le risque de rater des visites. Vous devez donc définir le plus justement possible le prix de votre bien :

  • consultez les annonces de particuliers qui vendent un bien dans votre quartier ;
  • renseignez-vous auprès de votre notaire sur les prix de vente de biens similaires au vôtre ;
  • mettez-vous à la place de l’acheteur en vous demandant combien vous seriez prêt à payer pour votre maison ou votre appartement ;
  • tenez compte de l’emplacement de votre logement (proximité du centre-ville, des transports communs, d’une école…) ;
  • considérez les atouts de votre bien : exposition, aménagements extérieurs (terrasse, piscine), garage ou place de parking, type de chauffage, performance énergétique...

A savoir : vous pouvez solliciter l’avis d’un expert immobilier, qui se fera rémunérer pour évaluer votre bien.

Soignez vos petites annonces

Votre annonce doit être précise et attractive. Evitez les termes banals et donnez le plus de détails possibles. Votre annonce doit nécessairement indiquer :

  • la nature du bien (maison, appartement…) ;
  • sa localisation ;
  • le prix de vente, et s’il est négociable ;
  • le diagnostic de performance énergétique (DPE), obligatoire depuis le 1er janvier 2011 ;
  • la superficie et le nombre de pièces ;
  • vos coordonnées.

Votre annonce doit mettre en avant les atouts de votre bien et ce qui le différencie des autres logements : emplacement, exposition, parking, chambre avec salle de bain, jardin, piscine, travaux récents…

Illustrez votre annonce avec des photos de qualité : elles doivent présenter avantageusement votre bien (intérieur et extérieur) et donner envie aux acheteurs de le visiter. Multipliez les angles, et proscrivez les photos ternes ou floues.

Pour la diffusion de votre annonce, deux stratégies s'opposent : vous pouvez opter pour la multidiffusion de votre annonce ou au contraire pour un ciblage. Diffusez votre annonce dans les quotidiens locaux, les journaux de petites annonces, les revues spécialisées, sur internet… N’hésitez pas à coller des affichettes dans votre immeuble, dans les commerces de votre quartier, dans l’école de vos enfants… Le bouche-à-oreille est aussi un bon moyen de faire savoir que votre bien en vente.

Soyez pro durant les visites

Si possible, choisissez l’heure de visite la plus appropriée, c’est-à-dire celle où votre logement bénéficie du meilleur ensoleillement. Durant la visite, soyez cordial, ne brusquez pas vos visiteurs et laissez-les voir tout ce qu’ils veulent voir.

Préparez-vous à répondre à toutes leurs questions (surface du terrain, servitudes éventuelles, travaux réalisés, superficie des pièces, montant des impôts locaux...). Plus vos réponses seront précises, plus les visiteurs se sentiront en confiance.

Mettez en avant les points forts de votre logement, comme l’emplacement géographique, la proximité des commerces ou d’une école, la tranquillité du voisinage, l’orientation du séjour ou de la terrasse, la qualité des matériaux, la fonctionnalité des équipements. S’il y a des défauts, ne les cachez pas, mais réfléchissez à la manière de les relativiser.

Lors de la vente d’un bien immobilier, le vendeur doit fournir un dossier de diagnostics techniques. Faites réaliser ces diagnostics obligatoires avant de mettre votre logement en vente. Ils peuvent être un atout pour convaincre les acheteurs potentiels.

A savoir : vous pouvez remettre aux visiteurs un "dossier vendeur" qui rassemble l’ensemble des documents relatifs à votre bien : plan du logement, photocopies des diagnostics obligatoires, des factures des travaux effectués, des dernières factures de gaz et d’électricité, des derniers avis d’imposition de la taxe foncière et de la taxe d’habitation. Si vous êtes en copropriété, ajoutez les coordonnées du syndic, les derniers comptes-rendus d’assemblée générale de copropriétaires et le décompte des charges de copropriété.

Cet article a recueilli 3 avis. 67% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".