Comparatif alarmes de piscine : guide pratique pour votre projet

Comparatif alarmes de piscine : guide pratique pour votre projet
Comparatif alarmes de piscine : guide pratique pour votre projet
Les alarmes pour piscines sont obligatoires pour les piscines enterrées, au même titre que les bâches, barrières et abris. Voici ce qu'il est utile de connaître à ce sujet.


Alarme pour piscine et réglementation

Vous avez une piscine enterrée chez vous ? Vous êtes donc dans l'obligation d'investir dans un système d'alarme pour votre piscine. En cas de non-respect de cette règle, vous vous exposez à une amende de 45 000 euros. De plus, votre équipement doit être certifié NF P90-307. Vous avez alors le choix entre deux types d'alarmes : immergée ou périphérique.

Alarme pour piscine : immergée ou périphérique

Ces deux types d'alarmes sont compatibles avec la plupart des piscines. Demandez tout de même l'avis d'un professionnel avant d'effectuer votre achat. Une alarme immergée détecte les chutes tandis qu'une alarme périphérique (ou périmétrique) permet de décèle une présence aux abords de la piscine. Les deux permettent d'éviter des drames. Lorsque vous entendez l'alarme sonner, vous devez réagir très rapidement. Certaines sont équipées d'un clavier, d'autres non. Vous disposez alors d’une clé ou d'une télécommande pour activer et désactiver votre alarme.

Alarme pour piscine : choisissez-la parlante

L'avantage de l'alarme parlante est qu'elle vous prévient instantanément dès lors qu’une présence est détectée aux abords de votre piscine. Un message oral pré-enregistré est alors diffusé. Vous pouvez utiliser l’alarme parlante en complément de l'alarme immergée. Ainsi, vous êtes prévenu qu'une personne se trouve à proximité de la piscine et avez le temps de réagir avant que cette dernière ne tombe dans l'eau. Une alarme parlante coûte environ 150 euros.

Alarme pour piscine et normes

Comme expliqué précédemment, le système d'alarme que vous choisirez pour votre piscine (ou les systèmes, si vous optez pour plusieurs) doit être certifié NF P90-307. Notez également qu'une alarme doit pouvoir se mettre en marche systématiquement après chaque baignade et ce, de façon autonome. Enfin, elle doit émettre un signal lorsque sa batterie est faible. 

Autres équipements

Pour assurer la sécurité de vos enfants, vous pouvez acheter divers équipements en complément de votre système d'alarme. Vous pouvez, par exemple,  investir dans des bracelets qui envoient un signal à la centrale d'alarme lorsque l'enfant tombe à l'eau. Des colliers existent également. Ces équipements complémentaires très utiles et pratiques coûtent entre 50 et 300 euros.

Installation de votre système d'alarme

Quand il est question de sécurité, mieux vaut faire appel à un professionnel, et ce même si l'installation de votre système d'alarme vous paraît simple. Une alarme mal installée et mal paramétrée n'est d'aucune utilité. Préférez donc confier son installation à un expert.