Comparatif faux-plafond : conseils et informations

Comparatif faux-plafond : conseils et informations © Calystee / Flickr
Comparatif faux-plafond : conseils et informations © Calystee / Flickr
Esthétique et isolant, le faux-plafond est une solution à envisager. Voici nos conseils et informations à ce sujet.


Pourquoi poser un faux-plafond

Comme expliqué en introduction, le faux-plafond est à la fois esthétique et isolant. Il permet de recouvrir un plafond abîmé, mal isolé ou trop haut. Vous pouvez y intégrer des leds ou choisir d'autres finitions afin d'apporter une touche déco à votre intérieur. Le faux-plafond peut être suspendu ou tendu.

Caractéristiques du faux-plafond suspendu

Le faux-plafond suspendu est fixé à une structure métallique faite de suspentes et de fourrures (ou de rails). Il peut être constitué de lames en PVC, bois ou lambris voire de plaques de plâtre. Vous pouvez également opter pour un faux-plafond fait de briques spéciales composées de terre cuite et imbriquées entre elles à l’aide de crochets. Le faux-plafond suspendu a plusieurs avantages : il est idéal en cas de rénovation et offre de l'espace pour l'isolation et les câbles électriques par exemple. 

Caractéristiques du faux-plafond tendu

Autre type de faux-plafond : le tendu. Fait d'une toile (velum) tendue entre les murs, le faux-plafond tendu est délicat à poser mais très esthétique. Idéal pour les habitations au style moderne et contemporain, il sera du plus bel effet. Il peut même être coloré ou à motifs pour encore plus de style.

Faux-plafond : bon à savoir

Vous avez choisi un faux-plafond en plaques de plâtre ? Dans ce cas, ne les collez pas, vissez-les plutôt sur les fourrures. Ensuite, terminez par la pose de bandes de joints. Ne posez pas le faux-plafond seul, il faut être au moins deux personnes. Si vous préférez le lambris, n'ayez pas la main lourde sur l'isolant. Trop de poids sur les lames pourrait les courber avec le temps et vous seriez dans l’obligation de les remplacer. N'oubliez pas de traiter le lambris avant de le poser, surtout si vous avez l'intention de l’établir dans une salle de bains. Choisissez pour cela un produit efficace et de qualité. De plus, lorsque vous posez un faux-plafond quel qu'il soit, laissez l'air circuler. 

Pose d'un faux-plafond

Vous avez décidé de poser un faux-plafond et souhaitez le faire vous-même ? Si c'est le cas, demandez de l'aide à un proche. En effet, ce genre de travaux en hauteur requiert deux personnes minimum.  Toutefois, nous ne saurions que trop vous conseiller de faire appel à un poseur professionnel. Il possède l'équipement et l'expérience nécessaires et effectuera une pose parfaite respectant les règles et les étapes. 

Coût d'un faux-plafond

Un faux-plafond coûte en moyenne de 80 à plus de 100 euros le mètre carré. N'hésitez pas à faire des demandes de devis auprès de plusieurs professionnels afin d'avoir une estimation plus précise pour votre habitation.