Complément d'allocation aux adultes handicapés

Le complément d'allocation aux adultes handicapés
Le complément d'allocation aux adultes handicapés
Cette aide financière complétait l'allocation aux adultes handicapés (AAH) et était destinée aux personnes handicapées pour leur permettre d'avoir une vie à domicile plus autonome. Elle a été remplacée, depuis le 1er juillet 2005, par la majoration pour la vie autonome. Toutefois, les personnes qui en bénéficiaient avant cette date, peuvent continuer à la percevoir, sous certaines conditions.


Qui pouvait bénéficier du complément d'allocation aux adultes handicapés ?

Toute personne remplissant les conditions suivantes :

  • présenter un taux d'incapacité permanente d'au moins 80% ;
  • percevoir l'allocation aux adultes handicapés (AAH) à taux plein, ou en complément d'un avantage de vieillesse ou d'invalidité ou d'une rente d'accident du travail ;
  • disposer d'un logement indépendant (ne pas résider en hébergement collectif) ;
  • avoir une capacité de travail, appréciée par la Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH), inférieure à 5% du fait du handicap ;
  • ne pas avoir perçu de revenu à caractère professionnel depuis 1 an à la date du dépôt de la demande de complément.

Quel est son montant ?

Il est de 179,31 €.

Le complément est versé à compter du 1er jour du mois suivant la demande. Il est accordé pour une durée allant de 1 à 5 ans. Cette durée peut être portée dans certains cas à 10 ans.

Le versement du complément de ressources prend fin en cas de reprise d'une activité professionnelle ou à 60 ans (sauf exceptions).

Où s'adresser ?

La demande doit être adressée à la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH).