Composition du salaire brut

Salaire brut : comment se décompose-t-il ?
Salaire brut : comment se décompose-t-il ?
Le salaire brut se compose de multiples éléments. Les éléments salariaux et les cotisations salariales en sont les principaux.


Les éléments du salaire brut

Le salaire brut est composé des différents éléments. On trouve ainsi :

  • le salaire de base : il est défini contractuellement entre l’employeur et le salarié au moment de l’embauche et doit respecter le SMIC horaire, le minimum défini par la Convention collective et le principe "à travail égal salaire égal" protégeant les salariés en matière de discriminations ;
  • les majorations : travail les dimanches et les jours fériés, travail de nuit, etc. ;
  • les heures supplémentaires ;
  • certaines primes et gratifications (13e mois, assiduité, etc.) ;
  • les avantages en nature : véhicule, repas, logement, etc. On notera que ceux-ci peuvent être intégrés au salaire de base.

Certaines primes peuvent être inscrites sur la fiche de paie. Cependant, les primes qui ne sont versées qu’à la discrétion de l’employeur, prime à la performance par exemple, ne sont pas considérées comme des éléments du salaire, quand bien même elles viennent améliorer les revenus du salarié.

Cotisations salariales

On associe invariablement au salaire brut les cotisations salariales qui lui sont appliquées. Celles-ci sont de deux ordres : les cotisations obligatoires et les cotisations facultatives.

Les cotisations obligatoires visent à financer la couverture sociale des salariés : assurance maladie, assurances chômage et formation. Elles participent également de manière plus large au financement de la Sécurité sociale.
 
Les cotisations facultatives visent à améliorer les revenus des salariés en leur concédant des avantages : tickets restaurants, mutuelle, etc.
Celles-ci sont propres à chaque entreprise. Voici une liste non exhaustive de ces retenues sur le salaire brut :
  • assurance maladie et assurance vieillesse (couverture sociale) ;
  • cotisations chômage ;
  • taxe d’apprentissage et formation professionnelle ;
  • CSG et CRDS (contribution sociale généralisée et contribution au remboursement de la dette sociale) ;
  • prévoyance et mutuelle ;
  • tickets restaurants ;
  • ...

Une fois l’ensemble de ces déductions réalisées, la fiche de paie affiche le salaire net de l’employé.