Comprendre une fiche de paie

Comprendre sa fiche de paie
Comprendre sa fiche de paie
Sans doute êtes vous désarmé face à votre bulletin de paie. Vous ne connaissez pas les différences entre salaire de base, salaire brut, net à payer et net imposable. Ce qui suit se propose de vous donner quelques pistes afin que votre bulletin de paie soit plus clair pour vous.


Salaire de base

C'est la première ligne de la fiche de  paie.
Elle correspond au salaire sur lequel le salarié a été embauché et qui figure obligatoirement sur son contrat de travail.

Si le salarié est mensualisé, cette première ligne indiquera le nombre d’heures, le taux horaire et le salaire de base correspondant.

Si le salarié travaille 35h par semaine, durée légale du travail, la durée mensuelle correspondante sera 151.67 h (35h * 52 semaines/ 12 mois).

Cette première ligne sera donc la suivante :

Nombre d'heuresTaux horaireSalaire de base
151,67 h9,53 € (depuis le 1er janvier 2014)1445,38 €

Salaire brut

Cette zone de la fiche de salaire s’obtient à partir du salaire de base auquel :

1. On ajoute les éléments suivants :


2. On retranche les éléments suivants :

  • les absences pour convenances personnelles ;
  • les absences au titre des congés payés ;
  • les absences pour maladie.


On obtient alors :

Nombre d'heuresTaux horaireValeur en euros
Salaire de base : 151,67 h9,53 € (depuis le 1er janvier 2014)1445,38 €
Heures supplémentaires à ajouter
Primes à ajouter
Indemnités congés payés à ajouter
Indemnités précarité à ajouter
Avantages en nature à ajouter
Absences à retrancher
Salaire brut TOTAL

Salaire net après retenues

Cette zone correspond au salaire brut déterminé précédemment auquel on enlève toutes les cotisations salariales (obligatoires ou conventionnelles)

On obtient alors :

Nombre d'heuresTaux horaireValeur en euros
Salaire de base : 151,67 h9,53 € (depuis le 1er janvier 2014)1445,38 €
Sommes en plus
Sommes en moins
Salaire brut TOTAL
Cotisations salariales  
Net après retenues  

A savoir : compte tenu des récentes augmentations des taux de cotisations salariales, le net après retenues est désormais fixé à 1 128,70 € pour un salarié non-cadre dans une entreprise qui applique les taux de cotisations minimum.

Net à payer

Cette zone correspond au net après retenues auquel :

1. On enlève les éléments suivants :

  • les avances et acomptes sur salaires ;
  • les oppositions sur salaires (ou saisie-arrêt) ;
  • l’avantage en nature (pour le même montant que précédemment évoqué mais en "moins" cette fois) ;
  • ...


2. On ajoute les éléments suivants :


On obtient alors :

Nombre d'heuresTaux horaireValeur en euros
Salaire de base : 151,67 h9,53 € (depuis le 1er janvier 2014)1445,38 €
Sommes en plus
Sommes en moins
Salaire brut TOTAL
Cotisations salariales  
Net après retenues  
Avances et acomptes à retrancher
Oppositions sur salaire à retrancher
Avantage en nature à retrancher
Remboursement frais professionnels à ajouter
Indemnité licenciement à ajouter
Indemnité mise à la retraite à ajouter
Net à payer TOTAL

Net imposable

Sur la somme déterminée au point précédent, "le net à payer", on ajoute 2 cotisations "non déductibles" qui sont :

  • la Contribution Sociale Généralisée (CSG) au taux de 2.40% ;
  • la Contribution au Remboursement de la Dette Sociale (CRDS) au taux de 0.50%.

Lorsqu’une cotisation est non déductible, elle vient diminuer le salaire brut afin d’en déterminer le net à payer mais est prise en compte pour le net imposable, c'est-à-dire le net qui sera déclaré aux impôts.

A savoir : depuis le 1er janvier 2013, les cotisations employeur en matière de prévoyance pour la partie "frais de santé" s'ajoutent désormais au net imposable. La partie "prévoyance frais de santé" correspond à des garanties portant sur le remboursement ou l'indemnisation de frais occasionnés par une maladie, une maternité ou un accident.

Le bulletin de paie se présentera donc sous cette forme :

 

Nombre d'heuresTaux horaireValeur en euros
Salaire de base : 151,67 h9,53 € (depuis le 1er janvier 2014)1445,38 €
Sommes en plus
Sommes en moins
Salaire brut TOTAL
Cotisations salariales déductibles  
Net après retenues  
Somme en moins
Somme en plus
Net à payer TOTAL
CSG au taux de 2,40% (sur 98,25% du salaire brut) à ajouter
CRDS au taux de 0,50% (sur 98,25% du salaire brut) à ajouter
Cotisations patronales prévoyance au titre du régime "frais de santé"(Nouveau depuis le 1er janvier 2013)à ajouter
Net imposable TOTAL

A noter : depuis le 1er janvier 2012, certaines sommes ne bénéficient plus d'abattement pour le calcul des cotisations CSG et CRDS. Sont notamment concernées toutes les indemnités de rupture qui pourraient être soumises à ces cotisations (indemnité de licenciement, départ à la retraite, rupture conventionnelle, etc.)