Compte titres ou PEA : lequel choisir ?

Choisir entre un compte-titres et un PEA
Choisir entre un compte-titres et un PEA
Sachez que la différence entre le compte titres et le PEA est essentiellement fiscale. Le compte titres vous donne une grande liberté de choix dans vos placements. Le PEA est un produit plus contraignant, mais bénéficie d'une fiscalité avantageuse. Compte titres ou PEA, votre choix dépend entre autres du montant à investir et de la durée de votre placement. Et un nouveau PEA est né en 2014, LE PEA PME-ETI, petit cousin du PEA classique, à condition d'investir dans les titres de petites et moyennes entreprises.


Compte-titres ou PEA: une différence de contrainte

Un compte titres classique vous permet d'intervenir sans aucune contrainte sur les marchés financiers :

  • aucune limite de versement ;
  • aucun plafond ;
  • aucune contrainte de retrait.

Le compte titres permet une large diversification de votre portefeuille, car l'ensemble des titres financiers y est accessible, y compris obligations et OPCVM non éligibles au PEA.

Le PEA (plan d'épargne en actions) est une enveloppe plus contraignante :

  • le total des versements sur votre PEA ne peut dépasser 150 000 € ;
  • un seul PEA par personne est autorisé ;
  • tout retrait effectué de votre PEA dans les 8 premières années de son existence entraine automatiquement sa fermeture.

Pour le PEA PME-ETI le plafond est de 75 000 € (doublé pour un couple ou personnes pacées).

Bon à savoir : PEA classique et PME ETI sont cumulables ; si vous ouvrez les deux PEA, vous pouvez donc verser jusqu'à 225 000 €.

Sur le long terme, le PEA est une meilleure option fiscale que le compte titres

Sur le long terme, par rapport au compte titres, le PEA présente des avantages fiscaux à condition de ne pas toucher aux plus-values pendant les 5 premières années :

  • si vous clôturez votre PEA moins de 2 ans après son ouverture, celui-ci sera fortement taxé : 22,5 % (PFL) majorés des prélèvements sociaux de 15,5 % soit 36 % ;
  • si vous clôturez votre PEA entre 2 et 5 ans après son ouverture, celui-ci sera taxé à hauteur de 19 % (PFL) majorés des prélèvements sociaux de 15,5 % soit 32,5 % ;
  • entre 5 et 8 ans, vous êtes exonéré d'impôts et n'avez qu'à payer les 15,5 % qui correspondent aux prélèvements sociaux mais votre retrait entraîne la fermeture systématique de votre PEA ;
  • au-delà de 8 ans, vous pouvez retirer une partie des plus-values sans nécessairement fermer votre PEA. En revanche, le retrait vous empêche d'effectuer de nouveaux versements. A chaque retrait, vous payez seulement les prélèvements sociaux (vous êtes exonéré du prélèvement libératoire forfaitaire).