Concours de la fonction publique

Les concours de la fonction publique
Les concours de la fonction publique
Le secteur public regroupe une très grande variété d’emplois et de carrières à travers des filières variées (techniques, administrative, médical... ). Afin de garantir l’égalité d’accès aux emplois et à la promotion professionnelle dans l’administration publique, l’état Français a mis en place un certain nombre de concours. Ils permettent de remplir un double objectif car ils servent aussi bien à accéder à la fonction publique qu’à progresser dans sa carrière en montant les échelons.


Types de concours

On recense différents types de concours :

  • le concours externe : il est ouvert aux personnes ne travaillant pas encore dans la fonction publique. Toutefois, en fonction du concours, des conditions de diplômes sont requises pour pouvoir candidater ;
  • le concours interne : il est réservé aux agents de la fonction publique ayant accompli une certaine durée de service dans l'administration et désirant évoluer vers plus de responsabilités ;
  • la 3e voie : ces concours sont réservés aux personnes pouvant justifier d’une expérience d’une certaine durée dans le privé ou bien ayant exercées des responsabilités en qualité d'élu local ou de responsable d'association ;
  • l’examen professionnel : il s’adresse à des fonctionnaires titulaires d'un grade et d'un poste dans la fonction publique territoriale et qui désirent évoluer dans leur cadre d'emploi ou dans le cadre d'emploi immédiatement supérieur.

Organisation des concours

Les concours sont généralement organisés par des organismes publics ou parapublics :

  • les centres de gestion ;
  • le CNFPT ;
  • l’Etat ;
  • les collectivités.

Le fonctionnement est en revanche différent pour la fonction publique hospitalière car il n’y a pas de centralisation des concours (à l’exception des directeurs d’hôpitaux) et chaque établissement hospitalier est chargé d’organiser son propre recrutement.

Bien que le concours soit le moyen d’accès principal à la fonction publique, il convient de préciser une notion relativement importante. Le succès à un concours n’est pas systématiquement un sésame immédiat pour un emploi. En effet, dans la fonction publique territoriale, la réussite à un concours vous permet de figurer sur une liste d’aptitude et ensuite de pouvoir candidater à des postes proposés par les collectivités.

Cette exception mise à part, les fonctions publiques d’Etat et hospitalière proposent des concours qui permettent d’accéder directement à un emploi.

Déroulement des concours

Suivant le concours, les épreuves varient mais on retrouve globalement 2 étapes.

Une première épreuve dite "d'admissibilité" qui est spécifique à chaque concours et diffère suivant le concours. On retrouve néanmoins une base commune constante : une composition de culture générale avec un sujet en relation avec la spécialité du concours, une composition sur une spécialité liée au concours, un résumé de texte ou un commentaire de texte, une note de synthèse. Ces épreuves peuvent être complétées par des cas pratiques.

Une deuxième épreuve dite d'admission qui n’est accessible qu’aux candidats ayant réussis les épreuves d'admissibilité. Cette épreuve est orale et permet d’évaluer les compétences et connaissances techniques du candidat qui lui permettraient d'exercer éventuellement les fonctions du poste auquel il postule. Sa motivation et sa facilité à communiquer sont également des critères d’évaluation. Généralement il s’agit d’un entretien avec un jury ou d’un exposé oral sur un sujet tiré au sort.