Conditions pour cumuler pension d’invalidité et AAH

Par : Caroline Boithiot - Dernière modification : 20 juin 2013 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |
conditions cumuler pension invalidite aah

Quelles différences y a-t-il entre la pension d'invalidité et l'AAH ?

L’allocation aux adultes handicapés, communément appelée AAH, peut être cumulée avec la pension d’invalidité. Mais sous quelles conditions ? Quelle est la différence entre les deux ? 


Qu’est-ce que la pension d’invalidité ?

La pension d’invalidité est destinée aux personnes dont "la capacité de travail est réduite d’au moins deux tiers à la suite d’un accident ou d’une maladie non professionnels".

La pension a pour but de compenser la perte de salaire sous réserve de certaines conditions :  
  • passer un examen médical
  • être immatriculé auprès de la sécurité sociale pendant au moins 1 an précédent la date à laquelle est survenue l’invalidité ; 
  • avoir cotisé au moins 2030 fois le SMIC horaire durant les 12 mois précédents ou avoir effectué 800 h de travail sur la même période ; 
  • ne pas avoir atteint l’âge de la retraite
Toutes ces conditions liées à l’âge, à l’état de santé ou à la situation salariale déterminent la catégorie, le montant et la durée de la pension d’invalidité. 
 
La somme perçue mensuellement peut alors être comprise entre 279,98 € et 1543,00 € selon la catégorie attribuée. 
  
La pension d’invalidité est revalorisée chaque année. 

En quoi consiste l’allocation aux adultes handicapés ?

L’AAH est versée par la Solidarité Nationale, il est nécessaire d'avoir cotisé pour l'obtenir. Au contraire, la pension d’invalidité est un droit, il n’y a donc pas besoin d’avoir cotisé ni payé des impôts pour l’obtenir. 

Pour en bénéficier, il faut :
  • être de nationalité française ou appartenant à un pays de l’Espace Economique Européen ;
  • avoir un taux d’incapacité égal ou supérieur à 80%.
Le montant dépend des ressources de l’individu et du couple. Elle ne doit pas dépasser les plafonds fixés par la CAF
 
Les personnes dont le taux est compris entre 50% et 79% peuvent également bénéficier de l’AAH à condition de :
  • souffrir d’une restriction pour accéder à l’emploi ;
  • d’être âgées de moins de 60 ans.  

Est-il possible de cumuler les deux ?

La pension d’invalidité et l’AAH sont cumulables. A condition que la somme des deux ne dépasse pas le montant de l’AAH.

Dans un premier temps, la CAF fait valoir vos droits. Ensuite la Solidarité Nationale calcule le montant auquel vous avez droit. Si le montant de l’AAH est supérieur à la pension d’invalidité, la Solidarité Nationale verse le complément pour atteindre le minimum de ressource prévu par la loi. Cela revient à résoudre l’équation suivante : pension d’invalidité + AAH < montant de l’AAH.

L’AAH présente plusieurs avantages, comme l’exonération de la taxe d’habitation et de la taxe foncière et la possibilité d’obtenir une carte d’invalidité.


 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu