Conditions d'obtention d'un prêt immobilier

Obtenir un prêt immobilier
Obtenir un prêt immobilier
Les banques utilisent de nombreux critères de décision pour accorder ou non un prêt immobilier à leurs clients. Parmi les conditions d'obtention d'un prêt immobilier les plus courantes, on peut citer le fait de disposer d'un apport personnel et d'avoir un faible niveau d'endettement.


Qu'est-ce qu'un prêt immobilier ?

Le crédit immobilier permet le financement par l'emprunt de l'achat d'un bien immobilier ou des travaux de construction d'un futur bien. Ce prêt permet de couvrir tout ou partie de l'opération, en échange d'un taux fixe ou révisable d'intérêts. L'emprunt immobilier est souvent accompagné d'une assurance décès ou invalidité pour l'emprunteur, et d'une garantie de prêt sur le bien immobilier, en plus des frais de dossier à acquitter. Il est plus aisément accordé par les banques si le demandeur met en balance un apport personnel durant la négociation.

Quelles sont les conditions d'obtention d'un prêt immobilier ?

Le montant des revenus et l'apport personnel

Le premier critère qui influe sur la décision des banques est bien entendu le montant des revenus. Plus ils sont élevés, plus vos chances augmentent. À ce titre, les établissements de crédit vérifient les bulletins de salaires et l'ensemble des autres sources de revenus des demandeurs, afin de faire le point sur leur situation financière. À défaut d'afficher de hauts revenus, disposer d'un apport personnel sera déterminant, qu'il provienne d'un héritage ou du déblocage d'un produit d'épargne. Cela fait partie des conditions d'un emprunt immobilier standard.

À noter qu'en ce qui concerne les prêts aidés accordés par l'État ou les collectivités locales, les revenus des demandeurs sont au contraire soumis à des plafonds de ressources à ne pas dépasser, puisque ces produits sont destinés aux ménages précaires.

La stabilité financière et un faible niveau d'endettement

Hormis l'apport personnel, les banques évaluent également la stabilité financière du demandeur, et vérifient qu'il sera bien en mesure de payer les mensualités du crédit pendant toute la durée du prêt. Pour ce faire, les banques réclament généralement les relevés bancaires des 3 derniers mois.

Elles prêteront une attention toute particulière aux mensualités des prêts déjà contractés (crédit auto, prêt étudiant), s'il y en a. La somme totale de toutes les mensualités ne peut dépasser une certaine part des revenus mensuels : c'est ce que l'on nomme le taux d'endettement. Les banques refusent systématiquement d'accorder un crédit supplémentaire si jamais la barre des 30 % risque d'être atteinte ou dépassée avec le prêt immobilier désiré.

Les emprunteurs aux faibles revenus ont plus de chances d'atteindre ce seuil limite, et par conséquent ne se verront proposer que des prêts immobiliers à faible montant.

Les professionnels à votre service :

  • Banques
  • Courtiers en crédit immobilier

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".