Connaître les plantes indispensables pour la mixed-border

Plantes pour la mixed-border © Rustica F.Marre/Jardin de Drulon
Plantes pour la mixed-border © Rustica F.Marre/Jardin de Drulon
Pour obtenir une belle mixed-border, il faut regrouper des végétaux variés (arbustes, arbrisseaux, vivaces et bulbes) et penser à toutes les saisons. A titre indicatif, on compte sur 10 plantes environ 7 vivaces et bulbeuses, 2 petits arbustes et arbrisseaux et 1 petit arbre ou grand arbuste.


Bulbes et arbustes

Les bulbes, surtout printaniers, ont une présence fugace, et leur feuillage, quand il mûrit, n’est pas très esthétique. Vous devrez donc les employer avec parcimonie, en petits groupes répartis au milieu de plantes vivaces. Leur feuillage servira d’écrin aux fleurs des bulbes, puis cachera la misère quand ils auront fané. Sinon, masquez-les par un semis d’annuelles estivales faciles telles que les capucines, par exemple.
Côté arbustes, à moins que votre mixed-border ne soit gigantesque, évitez certaines espèces, spectaculaires pendant quinze jours mais ternes le reste de l’année. C’est le cas des lilas, par exemple. Une ruse consiste à les coloniser avec une clématite estivale à petit développement.

Les grands arbustes

Les cotinus (arbres à perruques) offrent toute une gamme de cultivars à feuillage pourpre, vert ou doré. Ils se couvrent en été de leurs plumets mousseux et prennent de rutilantes couleurs en automne. Tous supportent bien la taille.
Les cornouillers blancs, très jolis en hiver grâce à leurs écorces colorées en jaune, carmin, rouge cerise ou pourpre, se parent ensuite, suivant les variétés, de feuilles vertes, dorées, ou panachées de blanc. Il suffit de les rabattre tous les deux ans, en fin d’hiver.

Les viornes

En outre, les viornes (Viburnum) sont également très intéressantes. La viorne-obier (Viburnum opulus), commune près de nos ruisseaux, offre des ombelles de fleurs plates et blanches en mai, et des grappes de fruits rouge vif (ou jaunes) de juillet à décembre. Leur feuillage est un des plus beaux de l’automne. La viorne de Farrer et ses hybrides (Viburnum farreri, V. x bodnantense) sont des arbustes de taille moyenne (2-3 mètres), couverts d’un joli feuillage plissé qui se colore en automne. La floraison, rose ou blanche, très parfumée, couvre les rameaux de novembre à mars.

Les érables du Japon

Les érables du Japon, en terre fraîche et acide, sont beaux été comme automne. Certains sont même dotés d’une écorce très colorée (‘Senkaki’)

Les rosiers

En ce qui concerne les rosiers, remplacez les modernes, un peu compassés, par des anciens, plus libres d’accès. Il en existe des remontants, et des espèces à fruits ornementaux (Rosa moyesii, R. rugosa). Leur taille va de l’arbrisseau (moins d’un mètre) au gros buisson (plus de 3 mètres). Un tri raisonné dans le catalogue d’un pépiniériste spécialisé dans ces espèces vous permettra de trouver le choix idéal. Notez toutefois qu’il existe désormais beaucoup de rosiers modernes dotés de fleurs à l’aspect « ancien ». Bien que moins libres d’allure que leurs ancêtres, il faut leur reconnaître une robustesse et une floribondité exceptionnelles.