Conseils pour un trek en montagne

Trek en montagne : nos conseils
Trek en montagne : nos conseils
Traverser des contrées sauvages, parcourir des chaines escarpées, le trekking en montagne offre une expérience hors du commun. Mais avant de partir à l'aventure, il faut d'abord trouver le bon guide, réunir le bon équipement et surtout bien se préparer. Si la montagne est un environnement fascinant, elle peut aussi s'avérer capricieuse et réserver quelques imprévus. Partez donc préparé avec un équipement adapté.


Préparation pour un trek en montagne

Il est conseillé de vous préparer avant le départ. Pour cela, vous pouvez vous exercer en pratiquant des randonnées et/ou des activités physiques qui musclent les jambes (jogging, natation, vélo, etc.).


Condition physique

Quelques semaines avant votre départ, adoptez une bonne hygiène de vie : mangez à heure fixe et pratiquez une activité sportive. Vous ne vous sentirez que plus à l'aise pour vous lancer dans un trek.

Pour connaître votre niveau de forme physique, vous pouvez effectuer le test de Ruffier-Dickson. Pour cela, vous n'avez besoin que d'une montre et d'un chronomètre.

N'oubliez pas de vous renseigner aussi sur les vaccins nécessaires conseillés si vous voyagez dans des zones où les conditions d'hygiène sont incertaines.

Conditions psychologiques

L'altitude et l'isolement sont des facteurs à ne pas négliger en montagne.
Si vous faites un trek en altitude, il est possible de ressentir le mal aigu des montagnes (MAM). Pour limiter les effets de l'altitude, veillez également à respecter les règles suivantes :

  • boire en quantité ;
  • limiter les activités les premiers jours ;
  • ne pas faire d'efforts violents ;
  • manger léger ;
  • éviter les situations stressantes et angoissantes ;
  • proscrire les boissons alcoolisées.


Il existe bien des traitements médicamenteux contre le mal des montagnes, ou MAM. Mais ils ne font qu'atténuer les symptômes. La seule solution pour soigner le mal aigu des montagnes : redescendre d'au moins 500 mètres.

Ne pas partir dans l'inconnu

Connaître le terrain

A chaque environnement ses particularités. Renseignez-vous attentivement sur la région dans laquelle vous vous rendez. Et n'oubliez pas de tenir compte de la saison et des conditions météo, qui modifient considérablement la nature du terrain.

Partir avec un guide

Retenez que la plupart des destinations de trek disposent d'agences d'activités en montagne. Elles vous permettent d'entrer en contact avec des guides parmi lesquels il arrive que certains soient français.

Avant de faire votre choix, vous pouvez vous entretenir un temps avec les guides. Mais vous ne devez quoi qu'il en soit en aucun cas partir seul.

Equipement pour un trek en montagne

Votre équipement doit être adapté à l'effort que vous allez fournir. Si nécessaire, faites-vous conseiller par un professionnel.

Les chaussures

Les chaussures de trekking sont des chaussures de longues marches (chaussures de grandes randonnées). Dans l'idéal, elles doivent être montantes, dotées de renforts latéraux, de pare-pierres à l'avant et des semelles en caoutchouc pas trop rigides.

N'hésitez pas à consulter notre fiche choisir des chaussures de marche.

Les vêtements

Optez pour plusieurs couches de vêtements. Votre température va ainsi se maintenir de manière constante, et cela quelle que soit l'activité que vous pratiquez et quelles que soient les conditions météorologiques.

Préférez les matières synthétiques, idéales pour le trek à la montagne. Souvent délaissé, la qualité des sous-vêtements est également importante.

N.B. : Si le contact des matières synthétiques vous gêne, il existe des sous-vêtements en laine mérinos.

Le sac à dos

Le volume minimum est de 50 litres si vous avez prévu un ravitaillement et un refuge. Mais pour un trek en autonomie, il vous faudra lors porter votre tente et votre nourriture. Vous devez dans ce cas opter pour un sac à dos d'une contenance minimum de 70 litres.

N'hésitez pas à consulter notre fiche choisir un sac à dos.

Le sac de couchage

Pour faire votre choix, posez-vous les bonnes questions : allez-vous dormir en tente ou en refuge ? Et sous quelles températures minimum ?

Vous avez le choix entre un sac de couchage duvet et un sac de couchage synthétique.

La tente
Au cours d'un trek, il n'est pas rare de ne pas avoir la possibilité de joindre un refuge pour réserver. Il est donc vivement conseillé d'emporter une tente pour pallier ce type de désagrément. Elle vous apportera un confort appréciable si les refuges affichent complets.

N.B. : d'une manière générale, et cela d'autant plus en haute saison, il est préférable de réserver les refuges.

Le matelas de randonnée

Le matelas de randonnée est un élément important au cours d'un trek. Il vous apporte le confort nécessaire pour éviter les douleurs musculaires difficiles à gérer sur le long terme.