Construire une étagère à pots

Réaliser une étagère à pots
Réaliser une étagère à pots
L’étagère à pots est un ancien meuble horticole qui a connu ses heures de gloire. Pourquoi ne pas en fabriquer un vous-même ? Vous aurez la satisfaction du travail fait entièrement à la main.


Informations préalables

Ce modèle, qui ressemble à ceux que vous trouverez dans le commerce, donne un maximum de luminosité aux plantes. Une fois garni de pots, il constitue un joyeux décor sur le balcon ou la terrasse et un écran efficace pour masquer un mur disgracieux. Il prendra aussi place à l’intérieur en hiver, lorsqu’il fait trop froid.

Facile à construire, ses formes sont simples, le montage pas trop compliqué, à condition de bien réaliser les finitions. Il faudra poncer le bois et le peindre dans une couleur ni trop voyante ni trop "passée" pour mettre en valeur les fleurs qui pousseront dessus.

Les bonnes dimensions

L’étagère, en bois de pin traité (ou autre bois résistant aux intempéries et aux insectes), mesure 1,50 m de longueur, 90 cm de profondeur et 75 cm de hauteur.

Chaque niveau est édifié à l’aide de paires de planches standard de 15 cm de côté, donnant une assise de 30 cm de largeur à chaque "marche" : bien suffisant pour une dizaine de pots de différentes tailles !

1 - Prenez les mesures

Dimensions de l'étagère (cliquez pour agrandir)
Dimensions de l'étagère (cliquez pour agrandir)

Coupez les planches de bois aux bonnes dimensions : 90 cm de longueur (soit trois fois deux largeurs de planches de 15 cm). De gauche à droite, la première mesure 35 cm de hauteur, la seconde 50 cm et la troisième 75 cm. Vous devrez répéter l’opération pour la deuxième "joue" de l’étagère.


Un dessin sur gabarit peut vous aider. La méthode consiste à dessiner sur une feuille de papier kraft un gabarit sur lequel la dimension exacte des planches est reportée.

2 - Fixez les panneaux

Les planches doivent à présent être maintenues de façon solidaire par les tasseaux de différentes longueurs, soit de haut en bas : 30, 60 et 90 cm. Elles formeront le support des 3 étagères.

Vous pouvez d’abord clouer les planches de façon provisoire ou passer directement au pré-perçage de vos trous à l’aide d’une vrille puis à la perceuse munie d’une tête d’un diamètre un peu supérieur. Répétez l’opération pour la deuxième "joue" de l’étagère.

Superposez les deux "joues" afin de vérifier qu’elles soient bien identiques.

Puis vissez les vis tous les 4,5 cm. Le montage des joues est terminé.

3 - Assemblez les étagères

Plan d'assemblage de l'étagère
Plan d'assemblage de l'étagère

Commencez la pose par les deux planches du haut avant de fixer celles du milieu et enfin celles du bas.

Assurez-vous lors de cette opération de la stabilité des deux parois latérales, qui ne doivent pas chuter. Faites-vous aider ou posez une "joue" bien droite contre un mur.

Fixez les planches à l’aide des vis à 2,5 cm du bord en prenant garde à ce que les vis des renforts latéraux ne constituent pas un obstacle. Pour l’éviter, décalez légèrement votre position.

4 - Renforcez l’escabeau

Pour que les trois niveaux de votre étagère soient solidarisés de façon solide, fixez les trois gros tasseaux longitudinaux, en renfort sur les tasseaux latéraux : un au bas de la face avant, les deux autres dans le "dos" de l’étagère, en bas et au milieu.

Ces entretoises pourront alors supporter de lourdes charges, sans jeu dans les jointures, gage d’une plus grande longévité. Ce sera aussi bien utile pour ramener votre étagère, l’hiver, dans votre véranda.
 

5 - Peignez l’étagère

Après le ponçage, sur le bois bien propre, appliquez la peinture de votre choix en deux couches. Il faut attendre le séchage de la première pour la poncer légèrement et appliquer la seconde.