Convention collective

Par : Pierre-Jean Fabas - Dernière modification : 2 juillet 2012 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |
convention collective

La convention collective

En tant que salarié vous dépendez d'une convention collective et il est important que vous connaissiez son utilité, son contenu.


En tant qu'employeur, vous devez avoir connaissance de vos obligations qui découlent de la convention collective dont dépend votre entreprise


L’origine est lointaine

La création des conventions collectives date du 25 mars 1919 mais elles n'ont été réellement appliquées qu'à partir du Front Populaire en 1936.

Qu’est-ce qu’une convention collective ?

Les organisations syndicales qui représentent les salariés et celles qui représentent les employeurs participent à sa création. Le fruit de leurs négociations sera donc un document "La Convention Collective".

Le contenu d’une convention collective

Le document détermine les conditions de travail des salariés, les obligations de l'employeur, les avantages accordés, etc.

Salariés et employeur peuvent donc y trouver par exemple :

  • la grille des salaires ;
  • les préavis en cas de rupture du contrat de travail ;
  • le calcul des indemnités en cas de rupture ;
  • le mode de calcul des congés payés ;
  • la valeur des congés pour évènements familiaux ;
  • le calcul du complément de l'employeur en cas de maladie ;
  • les primes éventuelles ;
  • le régime applicable pour les jours fériés ;
  • la mutuelle et la prévoyance.

La position de la convention collective par rapport au Code du travail

Le principe général est que ce que prévoit la Convention collective ne doit pas être moins favorable que le Code du travail (article L 2251-1 du Code du travail).

Par exemple, le code du travail prévoit un congé de 3 jours en cas de naissance d'un enfant.

Une convention collective peut prévoir un congé de 5 jours mais ce congé ne peut être inférieur à 3 jours.

Les différentes conventions collectives

Les différentes conventions collectives peuvent exister au niveau :

  • national ;
  • régional ;
  • départemental ;
  • local.


Le principe fondamental étant que la convention collective la plus proche de vous est toujours plus avantageuse pour le salarié.

La convention collective départementale doit être au minimum aussi favorable que la convention collective nationale.

Et si le salarié n’est pas mis au courant de sa convention collective ?

Il est important de savoir que la loi n'a prévu aucune sanction.

En revanche, l'employeur est tenu de faire un affichage dans les locaux de l'entreprise sur la convention collective, faute de quoi il s'expose à des sanctions pénales.

Généralement, le salarié est mis au courant par une indication sur son contrat de travail.

La référence de la Convention collective sera mentionnée aussi sur le bulletin de salaire.

Mon contrat de travail prévoit des conditions moins favorables que la convention collective

Un contrat de travail peut prévoir des clauses plus favorables qu'une convention collective. Mais à l'inverse, une convention collective ne peut pas comporter de clauses moins favorables au salarié que le contrat de travail. En cas de contradiction, le Code du travail s'appuie sur les dispositions les plus favorables au salarié.

Salariés qui ont un régime particulier

Il existe une catégorie de salariés qui sont soumis à un régime très particulier.

Ce sont les VRP (les représentants) qui dépendent de leur propre convention collective.

Ainsi dans une entreprise de transport par exemple, le salarié VRP bénéficiera des conditions prévues par la convention collective des VRP, pas de celle de l'entreprise de transport.

Contenu mis à jour le 02/07/2012

Licenciement, congés payés, CV...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu