Que mesure le taux de créatinine sur vos analyses de sang ?

Les reins - © Buzzle.com
Les reins - © Buzzle.com
La créatinine est un déchet normalement présent dans l'organisme, qui résulte de la dégradation de la créatine par les muscles. Son dosage est utile dans la surveillance de nombreuses pathologies, en particulier rénales. 


Analyses de sang

Le dosage de la créatinine doit s'effectuer à jeun. Sur vos analyses de sang, il figure dans la partie biochimie. Le taux de créatinine est relativement stable dans l'organisme d'une même personne, mais il varie en fonction de l'âge, du poids, du sexe et surtout de l'activité physique. La norme, pour un homme, se situe entre 70 et 110 µmol/l, et entre 40 et 80 µmol/l pour une femme. De manière générale, le taux sanguin de créatinine est plus élevé chez les sportifs du fait d'une plus grande activité physique et, par là même, d'une plus grande quantité de créatine dégradée. Cependant, certaines situations peuvent être à l'origine d'une élévation du taux de créatinine, sans qu'il n'y ait de crainte à avoir quant au bon fonctionnement des reins. Par exemple :

  • une activité sportive plus soutenue ;
  • une alimentation plus riche en protéines ;
  • un jeûne prolongé.

Insuffisance rénale

Quel rapport y a-t'il entre la créatinine et les reins ? Les reins sont, avec le foie, les principaux organes chargés de filtrer le sang et d'en éliminer les déchets métaboliques et autres toxines. Lorsque les reins ne remplissent plus leur rôle de manière optimale, cela se traduit par un taux de créatinine plus élevé que la normale. Ce dosage est, par conséquent, un très bon indicateur de l'activité rénale et il aide le médecin à diagnostiquer certaines pathologies telles que :

Il arrive également que votre médecin vous prescrive un dosage de la clairance de la créatinine. Ce dernier sert à mesurer le volume total en millilitres de sang que le rein est capable de filtrer en 24h. La norme se situe entre 80 et 120 ml/min pour adulte.

Prenez soin de vos reins en ayant une bonne hygiène de vie. Buvez notamment suffisamment d'eau et ayez une activité physique régulière. Ce qu'il faut que vous évitiez par ailleurs :

  • le tabac ;
  • l'excès de sel ;
  • l'excès de sucre qui peut induire un état pré-diabétique qui va fragiliser les reins ;
  • les régimes hyper-protéinés qui ont tendance à faire travailler les reins de manière excessive.