Crédit à la consommation : éviter les arnaques

Crédit à
la consommation : éviter les arnaques
Crédit à la consommation : éviter les arnaques
Facile d’accès, le crédit à la consommation se prête au financement de tous les projets. Toutefois faites attention à certaines offres alléchantes qui cachent souvent des arnaques. Suivez nos conseils pour être vigilant et éviter les pièges.


Choisissez le bon organisme prêteur

Avant tout il est important de bien choisir votre organisme de prêt. Comme il en existe un grand nombre, faites le tri pour ne garder que les établissements de bonne réputation. Des courtiers peu scrupuleux ne vont pas hésiter à vous demander une avance et à vous faire des promesses, mais rappelez-vous qu’ils n’ont pas les compétences nécessaires. Seule la banque peut vous accorder un prêt. Évitez également les organismes qui viennent récemment d’ouvrir leurs portes ou qui n’ont pas d’adresses physiques, même si une personne de confiance vous l’a recommandé.

Rappelez-vous que la demande de crédit est gratuite

Le dépôt d’une demande de crédit à la consommation est gratuit. Seules les opérations courantes comme l’authentification des documents en pièce jointe (carte d’identité ou permis de séjour) sont payantes si vous ne pouvez pas vous rendre auprès de l’organisme financier. Méfiez-vous des courtiers qui vous demandent des avances pour l’élaboration d’un dossier de crédit à la consommation en vous faisant miroiter l’obtention de ce dernier. Rappelez-vous que seule la banque peut décider de l’octroi du crédit et le courtier ne peut en aucun cas assurer que le dossier sera retenu. 

Ne vous laissez pas influencer par les bonnes paroles

Les conseillers bancaires vous inciteront à souscrire à des assurances qui couvrent vos remboursements en cas de décès, de pertes d’emploi ou de maladie. Jugez bien de leur utilité avant de vous engager car ces prestations vont alourdir le coût total de votre crédit. Même si votre conseil peut vous le laisser croire, ces services ne sont pas obligatoires ni indispensables. Sachez également que le cautionnement est une solution nettement plus avantageuse et moins risquée que l’hypothèque. 

Assurez-vous de profiter du bon taux de crédit

Lorsque vous déposez une demande, l’organisme va se baser sur votre profil pour établir le taux d’intérêt de votre crédit. Le calcul prendra en compte votre âge, vos revenus, ainsi que vos crédits en cours et vos crédits antérieurs. Généralement, le crédit est proposé à un taux compris entre 11,9% et 13,5%. Refusez tout prêt avec un taux supplémentaire. Pensez à négocier car vous êtes libre d’aller ailleurs. Faites également attention aux offres promotionnelles qui vous proposent un crédit à taux bas lors de la signature du contrat. Comme ce sont des offres limitées dans le temps, à long terme le taux vous reviendra à la hausse sans que vous puissiez résilier votre contrat. Assurez-vous également que le crédit à la consommation est assorti d’un taux fixe et non d’un taux révisable. Enfin méfiez-vous systématiquement des offres qui proposent des taux « à partir de ».