Advertisement
 

Crédit renouvelable : à consommer avec modération

Par : Philippe Colin - Dernière modification : 1 juin 2012 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
Ce guide pratique vous est proposé en partenariat avec : Empruntis
crédit permanent

Le crédit permanent

Le crédit renouvelable est une somme d'argent à votre disposition de façon permanente. Mais avec des taux d'intérêt très élevés, il peut se révéler facteur de surendettement si vous en perdez la maîtrise.


Le crédit renouvelable : c’est quoi ?

Ce crédit est une somme d'argent, accessible à tout moment, et qui se renouvelle partiellement au fil de vos remboursements.

Il existe 2 formes de crédit renouvelable :

  • la "ligne de crédit" est une autorisation de découvert renouvelable, liée à un compte bancaire mise à votre disposition par l'établissement prêteur. Vous pouvez puiser dans cette réserve par chèque ou par virement ;
  • la carte de crédit. Le crédit renouvelable est souvent associé à une carte bancaire, une carte d'achat à votre nom émise par un grand magasin par exemple, ou encore une carte de crédit spécifique émise par certains organismes financiers.

Quelle est la durée du contrat ?

La durée du contrat est en général d'1 an, reconductible chaque année. Vous êtes informé des conditions dans lesquelles votre contrat est reconduit et de votre possibilité de le résilier, 3 mois avant échéance. Si l'organisme oublie de vous informer, vous pouvez résilier gratuitement.

3 mois avant l'échéance, vous pouvez transformer votre crédit renouvelable en un prêt classique pour le montant qui reste dû. Ce prêt classique prendra fin après le remboursement de la dernière annuité.

Vous n'avez pas utilisé votre crédit renouvelable, ni l'un des moyens de paiement qui lui est associé pendant 2 années consécutives ? Vous devez recevoir un courrier de l'établissement prêteur vous demandant, par écrit, si vous souhaitez reconduire ce crédit. Votre contrat est résilié si vous ne répondez pas à ce courrier au plus tard 20 jours avant la date d'échéance.

Vous pouvez à tout moment demander que votre limite de crédit soit réduite, que votre droit à l'utiliser soit suspendu. Vous pouvez aussi résilier votre contrat. Vous devrez alors vous acquitter des sommes qu'il vous reste à rembourser.

 

Crédit renouvelable : montant du crédit et taux d’intérêt

Le montant du crédit est fonction de vos revenus et des autres crédits que vous avez éventuellement contractés.

Les taux d'intérêt des crédits renouvelables sont souvent très élevés et peuvent monter jusqu'à 22% dans certains cas.

Les avantages du crédit renouvelable

L'utilisation de ce genre de crédit est très souple : vous l'utilisez selon vos besoins. Les sommes dépensées varient donc mais sont limitées par un plafond ou une limite de découvert autorisé.

Vous utilisez ce crédit comme une facilité de trésorerie sur 1 ou 2 mois et remboursez immédiatement au prêteur ce que vous devez.

Les risques du crédit renouvelable

Le principal inconvénient est son taux d'intérêt exorbitant.

Le crédit renouvelable est un facteur important de surendettement. Son obtention est facile, les mensualités proposées faibles et variables. Par conséquent, nombreux sont ceux qui l'utilisent pour des dépenses courantes. Si vous ne remboursez pas en fin de mois l'intégralité de vos dépenses, vous mettez le doigt dans l'engrenage du surendettement.

Le risque pour vous est de finir par ne plus maîtriser ce crédit. D'autant que la réserve d'argent à votre disposition est constamment rechargée ce qui rallonge constamment vos délais de remboursement.

Quelle protection pour vous ?

Comme pour tout crédit à la consommation, vous bénéficiez d'une certaine protection :

  • une offre préalable de prêt, précisant le montant maximal du crédit, son coût total, les conditions et le coût de l'assurance éventuelle doit vous être transmise ;
  • vous bénéficiez d'un délai de réflexion de 15 jours pour vous permettre d'étudier les termes du contrat ;
  • vous avez le droit de vous rétracter pendant les 14 jours qui suivent la signature de l'offre préalable de prêt si le contrat est conclu à distance. Le délai était de 7 jours jusqu'au 1er mai 2011, date à laquelle il a été porté à 14 jours, comme pour les ventes à distance.

Si vous avez besoin d'un crédit pour un achat déterminé, demandez un crédit affecté. Il est lié à votre achat donc moins risqué pour vous. Si la vente n'est pas réalisée, le crédit tombe. Surtout, il est moins onéreux que le crédit renouvelable.


 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr