Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur les chapes
creation chape seche

Créer une chape sèche

Idéale lors de la restauration de locaux vétustes, lorsque le sol comporte de grosses irrégularités ou dans le cas d’un plancher en étage qui ne pourrait pas supporter une dalle béton, la chape sèche apparaît comme une solution performante en bien des points. 


Qu'est-ce qu'une chape sèche ?

Ce type de chape est dite "sèche" car elle ne nécessite pas l’emploi d’eau et de béton.

Elle se compose d’un lit de granules d’égalisation en mica expansé, enrobé de bitume (vermaspha),  ou en béton cellulaire. Sur cette couche, seront posées des plaques de plâtre isolées en sous face.

Cette chape améliore considérablement l’isolation thermique et acoustique tout en restant très légère. De plus, cette chape est apte à recevoir le revêtement de votre choix.

Chape sèche : préparer la chape sèche

Déterminer le niveau supérieur de la chape :

A l’aide d’un niveau à bulles et d’une règle, matérialisez sa position sur les murs.

Collez une bande résiliente sur tout le périmètre en suivant ce tracé. Les plaques de plâtre s’appuieront sur cette bande lors de la pose et ainsi ne toucheront pas les murs. Ces bandes évitent la transmission des bruits d’impact.

Installer les bastaings sous ces traits le long des murs, aidez-vous de cales en bois clouées si nécessaire pour avoir un niveau parfaitement correct.

La hauteur des règles de guidage est égale aux deux tiers de l’épaisseur de la couche de granulés ; le tiers restant est égal au vide créé par les cales se trouvant entre le sol et les règles.

Chape sèche : mettre en place les granules

Posez la règle de guidage sur les deux bastaings puis versez les granules d’égalisation sur le sol (10 litres par m² et par cm d’épaisseur).

Adaptez l’épaisseur aux inégalités du sol jusqu’à 5O litres/m², ce qui correspond à une épaisseur totale de 6 cm.

Déplacez votre règle de guidage au fur et à mesure en partant du fond de la pièce et en la faisant coulisser perpendiculairement sur les deux bastaings pour égaliser la surface de granules.

Ôtez, les cales et les bastaings et rebouchez le vide ainsi laissé.

Nivelez à nouveau à l'aide du râteau.

Chape sèche : monter les plaques

Commencez la pose par l’angle le plus proche de la porte d’accès au local pour ne pas piétiner les granules.

Pour assurer la liaison entre chaque plaque, appliquez un double cordon de colle sur chaque languette, puis emboîtez-les en martelant leurs extrémités libres (côté rainure) à l'aide d'une cale martyre pour parfaire l'assemblage des panneaux.

Déplacez-vous au fur et à mesure sur les plaques déjà posées.

Si des coupes sont nécessaires, aidez vous de la scie sauteuse pour découpez la plaque et conservez la chute pour démarrer une autre ligne.

Finitions

Laissez sécher la colle douze heures, puis jointoyez les plaques à l’aide d’un enduit de lissage.

Après séchage, vous pourrez poser le revêtement de votre choix :

moquette ;

carrelage ;

parquet flottant...

 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu