Cultiver des agrumes en pots

Cultiver un citronnier en pot
Cultiver un citronnier en pot
Les orangers ou les citronniers ne poussent pas que sur la Côte d’Azur. Ces agrumes, très à la mode en ville de nos jours, se cultivent aussi très bien en pots sur le balcon. Certaines variétés tolèrent le froid des régions septentrionales, avec certaines précautions.


Généralités sur la culture des agrumes en pots

Les citronniers, orangers, mandariniers et pamplemoussiers sont des arbres (ou arbustes) tropicaux originaires d’Asie du Sud-Est.

Peu de variétés sont résistantes aux gelées. Par exemple, le citronnier craint le froid dès -5°C si bien qu’en pleine terre, il est exclusivement cultivé sur la Côte d’Azur et en Corse. C’est la raison pour laquelle les agrumes se cultivent généralement comme des plantes de véranda.

Avec leur port arrondi et bien branchu, ils procurent une ambiance méditerranéenne dans le jardin d’hiver avec de belles fleurs blanches, agréablement parfumées. La fructification et la récolte s’étendent sur plusieurs mois, de novembre à juin et, pour le citron, toute l’année.

Plantation des agrumes en pots

Faire pousser un citronnier
Faire pousser un citronnier

Pour tous les agrumes plantés en pot, une exposition ensoleillée est de rigueur. Sur une terrasse, placez vos pots à l’abri du vent. En intérieur, trouvez une pièce fraîche et lumineuse, sans courant d’air.

Les agrumes s’installent au printemps dans un pot d’au moins 40 cm de profondeur. Ils ont besoin d’une terre riche et bien drainée. Le mélange idéal est composé de 50% de terreau, 30% de terre de jardin, de 10% de sable et de 10% de matière organique (compost ou fumier bien décomposé).

N'oubliez pas le drainage dans le fond du pot qui sera garni d’une couche de 5 à 10 cm de graviers ou de billes d'argile.

Placez la motte du conteneur au centre du pot et comblez les vides tout autour avec votre mélange. Tassez peu et arrosez copieusement.

Entretien des agrumes

Les agrumes ont besoin de beaucoup d’eau, la plupart n’ayant que des racines superficielles, facteur aggravé par la culture en pot.

Veillez à ne jamais laisser sécher totalement la motte, arrosez régulièrement tout au long de l’année, surtout en été (tous les 2 ou 3 jours).

Utilisez de préférence de l’eau non calcaire et peu chlorée, récupérée en toiture par exemple.

Mais attention à ne pas trop arroser votre pot, surtout à l’intérieur. Les racines pourrissent très vite.

A l’intérieur, évitez tout excès de chaleur, ralentissez les arrosages en hiver et brumisez régulièrement les feuilles pour éviter le dessèchement.

Apportez un engrais spécial "agrumes", de mai à septembre, en respectant les doses prescrites.

Les agrumes ne se taillent pratiquement pas, sauf pour raccourcir les trop grandes tiges, une opération à réaliser en hiver tous les 3 ans.

Lutte contre les maladies et les ravageurs

Parmi les maladies les plus courantes des agrumes, la chlorose, due à un excès de calcaire, se manifeste par le blanchissement du feuillage. Traitez dans ce cas à l’aide d’un produit à base de fer.

Certains ravageurs, parmi lesquels les cochenilles, les araignées rouges et les pucerons, sont la cause du dépérissement du feuillage, qu’ils attaquent en le piquant et en le suçant.

Ces insectes peuvent provoquer secondairement une maladie cryptogamique, la fumagine, qui se développe sur les feuilles et les tiges en formant un dépôt collant de couleur noire. La lutte passe par la pulvérisation de produits de traitements bio à base de prêle ou d’ortie.

Les chenilles de la teigne du citronnier détruisent les fleurs… donc privent l’arbuste de fruits. Certaines mouches peuvent gâter les fruits et les détruire.

Dans tous ces cas, il est nécessaire de tailler les branches malades et de traiter avant le printemps à l’aide de produits spécifiques.

Rempotage des agrumes

Rempoter les agrumes
Rempoter les agrumes

Le rempotage des agrumes s'effectue tous les 2 à 3 ans. Il empêche les racines de former un chignon à la périphérie du pot.

Choisissez votre nouveau pot légèrement plus grand que le précédent et de même forme.

Placez l’arbuste au centre du pot et complétez avec un mélange de terre riche. Rajoutez une couche de surface et arrosez copieusement pour tasser la terre et stabiliser l’arbuste.

Cet article a recueilli 5 avis. 80% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : arbres et arbustes