Cultiver le bambou

Culture du bambou
Culture du bambou
Exotique, le bambou connaît un grand succès de nos jours. Ses avantages sont nombreux : persistant été comme hiver, il fait d’excellentes haies défensives, y compris dans les petits espaces.


Généralités sur le bambou

La culture du bambou est extrêmement facile. Sa popularité augmente constamment depuis les années 1970.

Originaire de Chine, à croissance rapide et prolifique, il peut atteindre 6 m en une saison !

Il existe plusieurs centaines de variétés de bambous : Fargesia nitida et Phyllostachys nigra sont parmi les plus connues.

Ils sont considérés comme envahissants, car ils se propagent facilement par leurs racines.

Le bambou peut être cultivé dans des pots, bacs et jardinières sur des patios ou des terrasses, voire même à l'intérieur aussi. Il est recommandé d'utiliser pour cela de grands contenants.

Comment planter et contrôler le bambou

Limiter la propagation du bambou
Limiter la propagation du bambou

Le bambou pousse bien en plein soleil mais il est tolérant à l'ombre, et fait souvent merveille dans les jardins ombragés. Il préfère un sol riche, bien drainé. Les racines n'aiment pas les sols trop humides.

Mais attention : le bambou est une plante agressive et il faudra le maintenir dans des limites acceptables tout au long de l'année à l’égard des plantations environnantes. Il y a plusieurs méthodes utilisées pour contrôler la propagation du bambou. La tactique la plus courante consiste à installer une barrière physique souterraine (bâche) autour de la zone du rhizome, à environ 25 à 30 cm de profondeur.

Si l'installation d'un stop-racines est une tâche difficile, voire impossible, la méthode la plus simple et rentable de contrôler le bambou est de tailler les rhizomes régulièrement, tous les mois.

Creuser un trou profond
Creuser un trou profond

La plantation est très simple. Elle doit avoir lieu idéalement en automne, pour une meilleure reprise au printemps suivant.

Préparez la zone où vous souhaitez faire pousser vos bambous. Retournez et ameublissez le sol, enlevez les mauvaises herbes.

Creusez un trou et tapissez le fond et les côtés avec une bâche synthétique (PEHD, type "Bidim"), puis remplissez-le avec un mélange riche, à base d’une bonne terre de jardin bien meuble, de sable et de compost.

N’utilisez pas d'engrais ou du fumier lors de la plantation, car cela peut brûler les racines.

Pour une plante en conteneur, celle-ci doit être plantée un peu plus profond que la surface du sol.

Arrosez copieusement.

Paillez le sol autour des plantes, afin de le garder humide.

Entretien des bambous

Après l'arrosage initial, le bambou doit être arrosé 2 à 3 fois par semaine. La fréquence d'arrosage dépendra de la saison et du climat local. Des climats plus chauds ont de toute évidence besoin d'un arrosage plus fréquent.

La taille régulière du bambou n'est généralement pas nécessaire et elle est principalement pratiquée pour l'esthétique.

En revanche, il est conseillé d’éliminer les chaumes âgés, qui entreront en compétition pour la lumière et les nutriments avec les chaumes les plus jeunes.

Si les problèmes d'insectes ou de maladies se produisent, un traitement précoce avec des insecticides et fongicides organiques ou chimiques peut être employé.