Cultiver du basilic

Culture du basilic © Thompson & Morgan
Culture du basilic © Thompson & Morgan
Le basilic ? A consommer sans modération tout l’été ! Cette plante à l’arôme fort et inimitable fait partie des incontournables de la cuisine du Midi. Pour cultiver la plante au jardin, il faut de la chaleur et beaucoup d’eau.


Quelques généralités sur le basilic

Le basilic (Ocimum basilicum), de la famille des lamiacées, est originaire de l’Inde.

C’est une plante annuelle herbacée (à tiges et feuilles tendres) de 20 à 50 cm de hauteur. Il existe plusieurs variétés, à grosses ou petites feuilles, ovales et pointues, de couleurs vertes ou rouges, et dont certaines ont des parfums poivrés, citronnés…

Toutes sont cultivées comme condimentaires. Le basilic accompagne merveilleusement bien les crudités, les salades et les tomates, ou émincé dans les pâtes, voire les viandes et les poissons.

Cultivé au jardin, on obtient des plants très aisément. C’est aussi une plante parfaitement adaptée pour la culture sur un balcon ou une terrasse, en pot ou dans une jardinière, ou même en intérieur.

Culture du basilic

Les conditions de plantation sont une exposition ensoleillée mais de préférence abritée une partie de la journée (pour éviter la brûlure du feuillage), et une terre aérée, riche en éléments nutritifs et toujours humide.

Mais attention au froid, le basilic est très frileux, raison pour laquelle il pousse mieux dans les jardins du sud de la France. Dans le nord, il gagne à être cultivé à l’abri, en serre, voire en appartement. Dans un appartement, placez vos contenants sur le rebord d’une fenêtre orientée plein sud, ou dans une pièce dont la température avoisine les 20°C.

Dans tous les cas, prenez soin de l’arroser régulièrement, tous les deux ou trois jours en été, la terre ne doit jamais se dessécher.

Plantation et semis du basilic

Semis du basilic
Semis du basilic

Le basilic peut être facilement cultivé à partir de plants élevés en pépinière. Vous les trouverez en jardinerie, vendus en petits godets de plastique dès le printemps. Si vous optez pour cette méthode, plantez vos pieds en avril, après les dernières gelées, pour une récolte en juillet-août.

Semis du basilic en mini serre
Semis du basilic en mini serre

Le semis est également possible mais plus long. Vous sèmerez au chaud (dans une mini-serre à 20° C) en mars et repiquerez les plantules en pleine terre au bout de deux mois.

Si vous semez dans votre jardin, semez les graines en mai-juin dans une terre riche en compost, exposée au soleil. Semez à quelques millimètres de profondeur, en espaçant les graines à 50 centimètres. Arrosez deux à trois fois par semaine, sans utiliser d’engrais.

Récolte du basilic

Basilic Ocimum basilicum variété purpurascens © Thompson & Morgan
Basilic Ocimum basilicum variété purpurascens © Thompson & Morgan

Le basilic se récolte tout l’été. Attention à ne pas trop prélever sur un même pied.

Pincez l’extrémité des tiges pour favoriser la ramification. Attention également : le basilic fleurit de juin à septembre, en émettant de petits épis blancs : il vaut alors mieux couper ces fleurs afin de favoriser la production de nouvelles feuilles.

Le basilic se consomme surtout frais, émincé dans les plats. Il peut se conserver séché mais perd en grande partie son parfum. Il peut être congelé, avec de meilleures garanties.