Planter, cultiver, et entretenir les cyclamens

Plantation, culture et entretien des cyclamens
Plantation, culture et entretien des cyclamens
Parmi les plus jolies fleurs d’intérieur, les cyclamens ne demandent qu’à pousser dehors dans le jardin. La culture demande quelques soins mais qui valent bien la peine pour voir éclater leurs brillantes floraisons qui se renouvellent pendant des mois, de l’automne au printemps.


Généralités sur les cyclamens

Le cyclamen est une plante populaire, assez facile à cultiver, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur.

De la famille des primevères, il en existe environ 20 espèces de vivaces, originaires d'Europe, d'Afrique du Nord et d’Asie occidentale.

Ces plantes, aux attrayantes feuilles vert foncé en forme de cœur, fleurissent à profusion dans un large éventail de couleurs : rose, rouge, saumon, violet, blanc, parfois bicolores.

Conditions de plantation des cyclamens

Où planter des cyclamens ?
Où planter des cyclamens ?

La plupart des variétés de cyclamens sont rustiques (jusqu’à -3°C). Cependant, quelques-unes ne pourront pas survivre au gel, notamment la plus connue d’entre elles, Cyclamen persicum, le cyclamen des fleuristes.

Si vous n'êtes pas certain quant à la rusticité de la variété que vous possédez, recouvrez-les d’une bonne protection (paillis et plastique) ou rentrez les pots à l'intérieur quand le froid arrive.

Parce qu'ils se développent bien dans les zones semi-ombragées et ne dépassent pas 20 cm de hauteur, les cyclamens font de bonnes plantes d'intérieur. Lorsqu’ils sont cultivés comme plantes d'extérieur, il est recommandé de les placer dans des zones protégées du soleil, semblable à leur habitat naturel : autour des arbres, dans une rocaille

Les cyclamens poussent bien dans des sols variés et tous niveaux de pH. Mais ils se plaisent mieux dans une terre riche, à pH légèrement acide, et bien drainée.

Avant la plantation, mélangez du compost et des matières organiques à la zone de plantation.

Comment cultiver les cyclamens ?

Culture des cyclamens
Culture des cyclamens

La plantation a lieu à la fin de l’été ou au début de l’automne. Plantez les tubercules juste en dessous du niveau du sol (pas plus de 5 cm de profondeur).

La plante fleurit de novembre à mars. Différentes variétés de cyclamens fleuriront à différents moments et fréquences.

Le feuillage disparaît à la fin de la floraison (en mars) mais redémarre l’automne suivant.

Entre chaque floraison, la plante entre en dormance. Il est alors nécessaire de cesser tout arrosage ou d’extraire les tubercules et de les conserver dans de la tourbe.

Entretenir les cyclamens

Arrosez bien vos plantes, en laissant toujours le sol sécher un peu entre les arrosages. La terre ne doit pas rester humide et détrempée, afin d’éviter la pourriture des racines, qui peut intervenir très rapidement.

Evitez les coups de chaleur à vos cyclamens cultivés en pot à l’intérieur. Au-delà de 20 °C, la plante en souffrira.

Ajoutez de l'engrais seulement si la plante ne réussit pas à fleurir. Pour les plantes d'intérieur, utilisez un engrais liquide. Pour favoriser la floraison, ajoutez un engrais riche en phosphore, et augmentez le niveau de lumière : placez la plante dans un endroit plus ensoleillé, près de la fenêtre.

Supprimez les fleurs fanées et les feuilles jaunies au fur et à mesure.

Comment multiplier les cyclamens ?

Le cyclamen est le plus souvent multiplié à partir de ses tubercules. Déterrez les tubercules et divisez-les en sections. Chacune d’elles doit posséder au moins un œil (départ d’une future tige florale). Replantez les tubercules divisés en gardant la moitié supérieure du tubercule au-dessus de la surface du sol ou du pot.

Dans le pot, ménagez 2 parties de mousse de tourbe pour 1 partie de terreau et 1 partie de sable ou de perlite.

Les graines de cyclamen peuvent aussi être récoltées à partir des fleurs. Les horticulteurs utilisent cette méthode pour cultiver de nouvelles variétés.

Protéger les cyclamens des insectes et maladies

Les cyclamens sont peu sujets aux problèmes d’attaques d’insectes ou de maladies.

La pourriture des racines est la plus fréquente, ce qui peut être évité par un sol bien drainé. Les pots pour plantes d'intérieur doivent avoir un trou dans le fond pour assurer le drainage.

Cet article a recueilli 8 avis. 88% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".