Décaper une porte en bois

Par : Isabelle Collin - pas a pas
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |
Difficulté :
Réalisation :

Pour compléter votre lecture :

decapage porte bois

Décaper une porte en bois

La rénovation d'une porte en bois n'est pas difficile, mais c'est assez long. Ce pas à pas vous permet d'apprendre comment décaper une porte, la poncer, la réparer, puis appliquer un produit de finition. Le temps de travail est singulièrement rallongé si la porte comporte des moulures.


1

Comment décaper une porte ?

peinture cloquee decaper
Peinture cloquée à décaper

Commencer par décaper la porte recouverte de nombreuses couches de peinture. Avec un décapeur thermique, chauffez la peinture. Quand elle commence à cloquer, grattez-la au couteau de peintre. Tenez votre couteau bien droit et bien à plat contre le bois pour éviter de faire des marques dessus. Ne laissez pas le décapeur trop longtemps au même endroit : cela brûlerait le bois. Travaillez dans la mesure du possible dans le sens des veines du bois. Pour les moulures, passez le décapeur et grattez la peinture avec une brosse métallique, sans trop appuyer pour ne pas rayer le bois.

2

Rénovation de porte : le ponçage

Une fois toute la peinture enlevée, il reste toujours des plages où le bois est un peu abîmé, où il a « bu » la peinture. Décaper le bois de la porte au papier de verre. Utilisez tout d'abord un gros grain, puis réduisez régulièrement le calibre du grain pour obtenir une surface parfaitement lisse. Pour les moulures, passez d'abord une brosse métallique fine, puis terminez avec de la paille de fer. Dépoussiérez soigneusement votre porte.

3

Comment décaper une porte : la réparer

Masquez les petites imperfections qui étaient cachées par la peinture avec de la pâte à bois.

4

Rénovation de porte : les finitions

application vernis
Appliquez le vernis

Suivant l'effet recherché, choisissez votre type de finition. Le vernis polyuréthane a tendance à légèrement jaunir avec le temps. Cela peut donner un petit effet « vieilli », si c'est ce que vous recherchez. Les vernis acryliques jaunissent moins vite et sont moins toxiques, mais ils sont moins résistants. La cire jaunit également un peu. En plus, il faut répéter régulièrement son application. Enfin, si vous cherchez un effet plus clair ou « tendance », vous pouvez opter pour une lasure colorée.

Le vernis n'est pas un obligation, remplacez le par une cire, lasure, peinture... A vous de faire votre choix.


Logement, famille, travail...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr