Découvrir Lausanne, capitale du canton de Vaud

A la découverte de Laussane © trendscout/Flickr
A la découverte de Laussane © trendscout/Flickr
La capitale du canton de Vaud, dans la partie francophone de la Suisse développe un tourisme axé sur le développement durable. Avec le lac Léman comme écrin naturel, elle s’étend entre les vignobles, les forêts de sapin et une campagne paisible qui a de tout temps attiré des visiteurs du monde entier. Facilement accessible grâce à un réseau de transports en commun très développé, de vélos en location libre-service, de bateaux électro-solaires, Lausanne est subdivisée en cinq grands quartiers, des quais d’Ouchy aux bois de Jorat, au nord, avec la ceinture des vignobles de Lavaux à l’est et ceux de La Côte, à l’ouest.


Quartier Cité-Mon Repos

Le château Saint-Maire en est la principale attraction, avec la cathédrale. Bâti au XVe siècle, il fut la résidence des évêques durant plus de deux siècles. La base est édifiée dans une pierre fragile de sables agglomérés tandis que la partie supérieure est constituée de briques rouges, sur le modèle inspiré du nord de l’Italie.

La cathédrale gothique est perchée au sommet de la colline de la Cité. Elle vaut le détour pour son portail peint et une rosace composée de 105 vitraux relatant la vie au Moyen Age. De 22h à 2h du matin, un personnage mystérieux dissimulé dans le beffroi, le "guet" de la cathédrale égraine les heures de vive voix, après le tintement de la cloche, une tradition toujours vivante, quoique vieille de plus de 600 ans. "C’est le guet ! Il a sonné 12"…

La rampe couverte des Escaliers du Marché conduisant à la cathédrale depuis la place Saint-Palud est sans doute l’un des lieux les plus pittoresques avec ses demeures contigües datant du XVIe siècle.

On achèvera la découverte de ce quartier par une balade dans le parc Mon-Repos où se trouve la villa de Pierre de Coubertin, fondateur du mouvement olympique.

Quartier du centre-ville

Très agréable à sillonner en raison de ses nombreuses rues piétonnes, le centre de Lausanne abrite le palais de Rumine, une vaste bâtisse de style florentin dans lequel a pris place le Musée de Beaux-Arts. La place de la Palud est l’un des lieux les plus fréquentés de Lausanne. S’y trouve l’Hôtel de Ville datant du XVIIe siècle avec ses arcades, sa façade Renaissance ornée de deux gargouilles en cuivre en forme de dragon, ainsi que la plus vieille fontaine de la ville. A deux pas, une horloge murale animée d’automates raconte les grandes heures de l’histoire vaudoise.

Ne pas manquer la tour de l’Ale, dernier vestige des enceintes du vieux Lausanne datant du XIVe siècle. Et pour profiter d’un splendide panorama sur le Léman et les montagnes, on poussera la promenade jusqu’à l’esplanade de Montbenon et son cadre de verdure.

Quartier d’Ouchy

Cet ancien hameau de pêcheurs est devenu un des hauts lieux de villégiature, et ce dès le milieu du XIXe siècle. Le célèbrissime palace Beau Rivage n’est pas pour rien dans la notoriété du site : d’illustres hôtes viendront y séjourner, dont Victor Hugo, Charlie Chaplin, Coco Chanel, Nelson Mandela ou Tina Turner, etc. Les quais et la promenade réalisés sur le front de lac à grand renfort de remblayage, le train, puis le métro, reliant Lausanne, le jardin, anglais, également gagné pour partie sur le lac, l’exposition nationale, en 1964, la création du port de plaisance, autant d’aménagements et d’événements qui feront d’Ouchy un centre d’intérêt connu dans le monde entier. La balade sur toute la longueur des quais se suffit presque à elle-même mais il serait dommage de rater les parcs et jardins qui se succèdent, le Musée Olympique sans oublier une curiosité héritée du début du XXe siècle, la confrérie des Pirates d’Ouchy qui perpétue les traditions lémaniques avec des balades sur le lac à bord de la Vaudoise, une barque à fond plat et "à voiles latines" de 23 m. L’équipage est constitué de bénévoles chevronnés qui entretiennent et rénovent avec passion cette barque témoin du passé.

Quartier de Vidy

A la belle saison, les Lausannois se pressent sur les plages de sable au bord du lac, dotées de nombreuses installations sportives. Le parc Louis-Bourget, en hommage à l’éminent naturaliste et ornithologue, abrite un étang et une réserve naturelle devenue aire de repos pour de nombreux oiseaux migrateurs. Par les chaudes soirées estivales, on vient en famille observer le spectacle des milliers de lucioles phosphorescentes qui éclairent les étangs. Le château de Vidy érigée au XVIIIe siècle dans sa forme actuelle, accueille aujourd’hui le siège du Comité International Olympique (CIO). Un itinéraire en boucle de 4 km nommé "Chemin du sport" permet de découvrir l’histoire des Jeux Olympiques grâce à des bornes explicatives disposées tout le long du parcours.

Quartier de Sauvabelin

Poumon vert de 50 hectares au cœur de la ville, la forêt de Sauvabelin abrite des arbres centenaires. Elle s’agrémente d’un lac artificiel et d’un parc animalier particulièrement apprécié des enfants. Une tour en bois de 35 m construite en 2003 permet, du haut de ses 302 marches, d’admirer le magnifique panorama qui s’étend sur les hauts de Lausanne. Les concepteurs se sont inspirés du château de Chambord pour réaliser ses escaliers hélicoïdaux du plus bel effet.

À voir dans la région

  • Palais de Beaulieu : situé à l’extérieur de la ville, il abrite la collection d’œuvres d’Art Brut léguées par Jean Dubuffet en 1976 ;
  • Lutry : à l’est de Lausanne, Lutry est un joli village médiéval remarquable pour ses ruelles, ses cours intérieures et ses nombreux édifices, château, églises, tours, etc. Il se trouve à la lisière du vignoble de Lavaux, inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco. Depuis la gare, un parcours en boucle vous conduira dans les vignes communales. L’itinéraire en boucle offre des vues panoramiques sur le lac ;
  • Saint-Sulpice : à l’ouest de Lausanne, Saint-Sulpice offre son plan d’eau enserré dans un écrin de montagnes. Il est possible de longer le lac sur plusieurs kilomètres. L’occasion de découvrir les plages sauvages du Laviau prisées par les amateurs de baignade ;
  • Renges : hameau de la commune d’Ecublens, Renges a conservé un caractère authentique avec notamment la présence d’un four banal, vestige d'un autre temps ;
  • Le vignoble de Lavaux : deux balades à pied (en descente) sont organisées afin de prendre la mesure de ce vignoble en terrasses à nul autre pareil qui borde le lac Léman. Ces balades de deux heures sont accessibles à tous. La Grande Traversée à pied à la découverte des terrasses de Lavaux est plus ambitieuse puis qu’elle est constituée d’un fil rouge de 32 km reliant le Musée Olympique de Lausanne au château de Chillon, à proximité de Montreux. On peut scinder la promenade et ne faire qu’une partie du parcours avec la possibilité de revenir en train ou en bateau. A la belle saison, la visite du vignoble peut également se faire par le petit train.

Nos hôtels préférés

  • Hôtel Mirabeau (4 étoiles)

Best Western. A 400 m de la gare. Confortable. Bon rapport qualité/prix. Environ 200 euros.
Tél : +41 (0)21 341 42 43
www.mirabeau.ch

  • Hôtel du Port (trois étoiles)

Hôtel familial au bord du lac Léman et à 7 minutes du centre de Lausanne, il dispose de 22 chambres chaleureuses et confortables. Entre 120 et 150 euros.
Tél. : +41 21 612 04 44
www.hotel-du-port.ch

  • Fiadan (B and B)

Chambres d’hôtes à proximité de Lausanne. Ambiance bucolique, zen. A partir de 120 euros. Rte des monts de Lavaux 11 Belmont-sur-Lausanne / 1092
Tél/Fax : +41 21 729 40 48

Nos restaurants préférés

  • Au chat noir : Des petits plats concoctés selon le marché. Compter entre 40 et 100 euros.

Rue Beau-Séjour 27
Tél. : +41 21 312 95 85

  • Grand Chêne : Restaurant d’hôtel. Brasserie réputée pour ses poissons et ses fruits de mer. Bon rapport qualité/prix.

Rue du Grand Chêne 7

  • Java : Bar à vins, bistro. Prix moyen : 40 euros

Rue Marterey 36
Tél : +41 21 321 38 37