Découvrir les fleurs comestibles

Article mis à jour le 
Quelles fleurs peut-on cuisiner ?
Quelles fleurs peut-on cuisiner ?
  Depuis l'Antiquité, les fleurs font partie intégrante de nos assiettes. On les retrouve en sirop, en gelée, en confiture, mais aussi en salade ou en beignet. En effet, 250 fleurs sont reconnues comestibles. Au côté des plus usitées comme le safran, la camomille ou la fleur d'oranger, se trouvent la bourrache, la capucine ou le bégonia, que nous connaissons surtout en ornement dans nos massifs. Toutefois, la consommation des fleurs ne se fait pas sans quelques règles de prudence aussi bien au niveau des espèces que des modes de conservation.


Manger des fleurs mais pas n'importe lesquelles

En salade, en huile ou en beignet, toutes les fleurs ne sont pas comestibles. Sur 200 000 espèces, seules 250 sont jugées aptes à la consommation : coquelicot, violette, marguerite, ciboulette, mauve, pensée... Le jardin regorge de saveurs à découvrir. Toutefois, évitez d'intégrer à vos préparations des fleurs inconnues ou qui ne figurent pas dans la liste des comestibles. Un herboriste ou un pharmacien saura vous conseiller. En effet, certaines variétés sont impropres à la consommation et peuvent même se révéler toxiques comme le laurier rose, l'arum, la colchique ou la datura.

Les fleurs peuvent être intégrées à une farce ou être ajoutées sur une pizza, on peut aussi réaliser un poulet au sésame et aux bégonias. Mais la plupart d'entre elles se dégustent fraîches, dans une salade ou en tartine comme c'est le cas pour les tartines au beurre d’œillet. Il est aussi d'usage de réaliser des gelées de fleurs, des sirops ou des infusions dont on se sert pour parfumer les desserts.

Du bon usage des fleurs

Vous souhaitez cuisiner des fleurs ? Quelques règles de récolte et de conservation sont à respecter pour se régaler en toute sécurité :

  • ne consommez jamais les fleurs d'un fleuriste qui sont cultivées et conservées avec l'aide de produits chimiques ;

  • achetez vos fleurs dans une boutique bio ou un commerce spécialisé ;

  • vous pouvez également les faire pousser chez vous naturellement ;

  • si vous récoltez des fleurs dans un jardin, sélectionnez des champs non traitées avec des pesticides ;

  • ramassez vos fleurs le matin après la rosée ;

  • rincez-les toujours à l'eau froide ;

  • retirez le pistil et les parties blanches à la base des corolles qui peuvent être amères ;

  • conservez-les au réfrigérateur, disposez-les sur du papier absorbant puis dans un sac ou une boite hermétique.