Démence : qu'est-ce qu'un état démentiel ?

A quoi correspond un état déméntiel ?
A quoi correspond un état déméntiel ?
A partir d'un certain âge, les facultés mentales et physiques déclinent de manière importante. Cela peut se traduire de plusieurs façons comme, par exemple, un état démentiel. Mais à quoi correspond ce terme ? Et que recouvre-t-il ?


Qu'est-ce qu'une démence ?

Les démences ou états démentiels sont des détériorations globales et progressives des fonctions intellectuelles, qui sont spontanément irréversibles. Elles sont très fortement liées à une altération du cerveau qui peut comporter, alors, des lésions. Les démences sont toutes considérées comme des maladies cérébrales ayant un impact sur l'humeur, les comportements et les émotions.

Le terme de démence est donc un terme général qui regroupe plusieurs types de pathologies. En fonction de l'endroit où sont localisées les lésions du cerveau, et de leurs conséquences, nous pouvons déterminer avec précision à quelle maladie la personne est confrontée.

Quels sont les signes généraux des démences ?

1. L'attention est perturbée : cela est imputable à des distractions, des oublis ou des problèmes de compréhension.
2. La désorientation spatio-temporelle : la personne éprouve des difficultés à se repérer dans le temps et à reconnaître son environnement.
3. Les troubles de la mémoire : ils touchent d'abord la mémoire des faits récents puis, petit à petit, celle des faits plus anciens.
4. Les troubles du langage : ils sont caractérisés par des répétitions de mots ou de phrases, par la répétition des phrases prononcées par l'entourage ou par la perte de certains mots de vocabulaire.
5. Les troubles du jugement et du raisonnement : le jugement et la logique des personnes apparaissent altérés aux yeux de l'entourage et peuvent parfois revêtir un aspect bizarre. La prise en compte de l'autre et les limites qu'induisent les relations sont fragilisées.
6. Apparition d'autres signes : comme par exemple des comportements affectifs puérils, une forte agitation ou, au contraire, une baisse des capacités de mouvements.

Quels sont les différents types de démence ?

Classiquement on peut diviser les démences en deux groupes : les démences préséniles qui débutent vers 50 ans et les démences séniles qui se développent, en majorité, après 65 ans.

Les démences préséniles regroupent : la maladie d'Alzheimer et la maladie de Pick.

Les démences séniles sont constituées des démences pures (uniquement avec des lésions du cerveau), des démences mixtes (lésions cérébrales et problème vasculaire) et des démences vasculaires pures. Ces démences sont essentiellement dues au vieillissement.

Il existe des démences plus rares comme la chorée de Huntington, la maladie de Wilson, la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques, etc.

Bibliographie

(1) APA. (2003). DSM-IV-TR. Paris : Masson.
(2) Massé, G., & Weill, M. (1991). Psychiatrie. Paris : ellipse.