Comment se déroule un don de sang ?

Déroulement du don du sang
Déroulement du don du sang
Le don du sang est une pratique nécessaire dans notre société. En effet, il n'existe pas à l'heure actuelle de produit de substitution au sang. La transfusion de sang entre individus est donc le seul moyen d'apporter des soins aux personnes subissant des opérations de chirurgie, aux personnes atteintes de leucémie et d'hémophilie, aux personnes subissant une hémorragie (causée par un accident par exemple), etc…


Différents types de dons

Le sang est constitué de différents composants ayant des fonctions spécifiques. Les dons peuvent par conséquent varier. On distingue le don du sang total, le don de plasma et le don de plaquettes. Le tableau suivant résume l'utilisation du prélèvement, le temps indicatif, le nombre maximum de dons et le délai à respecter entre deux dons.

Type de donDestinationTemps moyen du donFréquence
Don de sang total
  • Tranfusions sanguines
  • Recherches médicales
de 45 minutes à 1 heure dont 10 minutes de prélèvement
  • 6 dons par an au maximum pour les hommes et 4 dons par an pour les femmes
  • 2 mois minimum entre chaque don
Don de plasmaPréparation des vaccins et sérumsde 1 heure à 1h30
  • 24 dons par an au maximum
  • 2 semaines minimum entre chaque don
Don de plaquettes sanguinesSoins de certains cancers2h30
  • 12 dons par an au maximum
  • 1 mois minimum entre chaque don

En France, le nombre maximal de dons par personne, tous types confondus, est fixé à 24.

Étapes du prélèvement de sang

Le don du sang s'organise en plusieurs étapes.

A noter : il n'est pas nécessaire d'être à jeun pour donner son sang.

  1. Le bénévole se présente avec une pièce d'identité afin de remplir un dossier de donneur de sang dans un centre fixe de l'EFS (établissement français du sang) ou un point de collecte mobile (camion de prélèvement, salles réquisitionnées dans les entreprises, les mairies, les universités, chapiteaux installés sur les places publiques…).
  2. Le bénévole passe un entretien avec un médecin. Le but de cette rencontre est d'interroger le futur donneur sur sa santé afin de s'assurer que le sang est de bonne qualité et qu'il vérifie les conditions pour donner son sang. La franchise dans cet entretien est essentielle pour la sécurité du donneur et du malade.
  3. Le personnel médical pose un garrot, choisit une veine et effectue le prélèvement. Pour faciliter l'écoulement du sang, le donneur doit effectuer un geste de pression et de relâchement avec la main. Le volume de sang prélevé est établi en fonction du profil du donneur. Le sang est mélangé avec de l'anticoagulant afin d'être conservé dans des poches qui sont individuellement marquées avec un code informatique.
  4. Avant de quitter le lieu de don, il est conseillé de boire et de manger sucré et de se reposer une vingtaine de minutes.

A savoir : un échantillon de sang prélevé est systématiquement analysé pour confirmer l'état de santé du donneur au moment du don. En cas d'anomalie, le donneur est contacté par l'équipe de santé.