Des astuces pour entretenir un chauffe-eau

Article mis à jour le 
Des astuces pour entretenir un chauffe-eau
Des astuces pour entretenir un chauffe-eau
L’entretien régulier d’un chauffe-eau prolonge sa durée de vie et réduit les risques de pannes. Cela vous permet également d’optimiser votre consommation d’énergie : une machine peu entretenue a tendance à surconsommer. En fonction des différents types de chauffe-eau (électrique, à gaz ou solaire), l’entretien diffère. Certaines opérations peuvent être effectuées par vos soins. Il est toutefois recommandé de faire appel à un professionnel.


L’entretien du chauffe-eau électrique

Au bout de quelques années, votre chauffe-eau électrique consomme plus et a tendance à être bruyant. Il est très important de faire attention à la résistance du chauffe-eau, particulièrement sensible au tartre et au calcaire. Pour optimiser la durée de vie de votre appareil, réalisez un détartrage et une vidange tous les 2 à 3 ans. De plus, veillez à ce que la température de l’eau reste en dessous de 65°C. Enfin, actionnez le groupe de sécurité une fois par mois et remplacez-le tous les 5 ans.

L’entretien du chauffe-eau à gaz

Pour ce type de chauffe-eau, l’intervention d’un professionnel est obligatoire chaque année, tout comme le contrat d’entretien. Vous pouvez toutefois veiller au bon fonctionnement de la veilleuse et de son filtre, du clapet, des becs du brûleur, des ailettes du corps de chauffe… en ayant coupé les arrivées d’eau, d’électricité et de gaz avant !

Entretenir un chauffe-eau solaire

Si l’appoint d’eau chaude est assuré par une résistance électrique intégrée au ballon de stockage, il est nécessaire de contacter un professionnel. Dans le cas contraire, il est conseillé de faire contrôler votre chauffe-eau par un chauffagiste tous les 4 à 5 ans. Sachez que l’entretien du chauffe-eau solaire est idéal au printemps.

Il est important d’effectuer le détartrage et la vidange de votre appareil. De plus, éliminez la graisse et les salissures accumulées sur vos capteurs en les nettoyant à l’eau. Toujours pour optimiser leur fonctionnement, écartez la végétation encombrant les capteurs. Enfin, vérifiez le bon fonctionnement des pompes.