Détectez les questions pièges lors d'un entretien d'embauche

Détecter les questions pièges lors d’un entretien d’embauche
Détecter les questions pièges lors d’un entretien d’embauche
La plupart des candidats ont peur des questions pièges. Souvent, ils ne comprennent pas ce que sont réellement des questions pièges parce que lorsqu’un recruteur se dirige vers des questions plus en profondeur, les candidats se sentent pris au piège et mis en difficultés. Toutes les questions en profondeur ne sont pas forcément des questions pièges : cet article distingue deux sortes d’objections pouvant être formulées par des recruteurs.


Objection positive

Le recruteur pose des questions afin de cerner le candidat en face de lui. C’est ce que le candidat assimile à des questions pièges ou à un entretien difficile. 

Cependant, si le recruteur lui demande d’expliquer, d’aller plus loin dans sa présentation, c'est pour lever les éventuelles zones d’ombre dans le discours du candidat. 
Cette objection est positive et le candidat pourra se défendre.

Objection négative

Parfois, le candidat ne construit pas un message suffisamment clair pour qu’il soit complètement reçu par le recruteur. 

Par exemple, un candidat qui dit "j’ai tendance à être plutôt impatient" peut inquiéter le recruteur, surtout s’il s’agit d’un junior. Avec cette simple phrase, le candidat laisse un doute s’immiscer dans l’esprit du recruteur quand à son attitude. Un petit élément trop vague peut ternir l’ensemble d’une prestation.
En revanche, l’effet n’est pas le même si le candidat dit "j’ai tendance à être plutôt impatient de voir aboutir certains de mes projets. Je me donne à fond lorsqu’un projet me tient à cœur comme dans telle expérience en stage". Dans ce cas, le candidat a explicité son message et se présente comme une personne totalement investie dans son travail. 
Il est important de savoir que les personnes qui vous recrutent réfléchissent à ce que vous dites pendant l’entretien mais aussi lorsque vous aurez quitté la salle. Ainsi, il est indispensable que vous explicitiez bien votre pensée, que votre message soit clair afin de ne laisser aucun doute dans l’esprit des recruteurs.