Déterminer la charge de l'entretien de la plomberie dans une location

Article mis à jour le 
e location
e location
De nombreuses tâches sont à la charge du locataire suivant le bail. Beaucoup de locataires appellent leurs propriétaires lorsqu’ils rencontrent des problèmes de plomberie, mais qui a réellement la charge de ces travaux ? Pour mieux vous guider, il faut savoir qui prend en charge l’entretien et les frais de remise en état des matériaux. Il est également important de connaître les responsabilités du propriétaire.


La charge de l’entretien de la plomberie dans une location

Selon le décret du 26 août 1987 concernant les réparations locatives, l’entretien de certains éléments de la plomberie est à la charge de l’occupant pendant la location. Si vous êtes locataire, vous avez l’obligation de le faire afin de jouir paisiblement du logement que vous louez. La maintenance courante des petites pièces de robinetterie, du siphon et de l’ouverture d’aération est par exemple sous votre responsabilité.

Les frais de remise en état des équipements endommagés

Lorsqu’il s’agit d’un manque d’entretien de votre part ou de dégradations particulières, vous devez payer les frais de réparation. En effet, lors de la rupture ou de la fin de votre contrat, vous devez rendre le logement ainsi que ses équipements dans l'état où vous l'avez trouvé lors de votre emménagement.

La charge du propriétaire d'un logement

Le propriétaire d’une demeure prend en charge la réparation des effets de la vétusté et de l’usure normale des équipements et revêtements intérieurs. Si les installations de plomberie sont à la fois dégradées et défraîchies, les frais de remplacement peuvent être partagés avec vous. En revanche, si elles sont seulement usées, le renouvellement sera à la charge du bailleur.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".